fbpx
Vous lisez en ce moment
Apprendre à gérer ses émotions avec la kinésiologie

Apprendre à gérer ses émotions avec la kinésiologie

Virginie

Il existe un lien fort entre santé physique et bien-être intérieur. La kinésiologie propose d’attaquer le problème directement à la racine en apprenant à accepter et comprendre ses émotions. On fait le point sur cette méthode avec Maude Lenweiter, kinésiologue.

 

Recherche de sens

Décoratrice et kinésiologue depuis peu, Maude Lenweiter a trouvé son équilibre entre ses deux métiers. Le premier est un rêve d’enfant qui lui permet d’exprimer sa créativité. Le second a, lui, germé petit à petit dans son esprit au cours de ces dernières années. « Je n’arrivais plus à me projeter dans l’avenir, je ne me voyais plus faire ce métier jusqu’à ma retraite. J’avais besoin de faire quelque chose avec plus de sens, de me sentir utile et d’aider mon prochain. J’avais déjà eu l’occasion de faire de la kinésiologie étant petite et cela m’avait beaucoup aidé. J’ai décroché mon diplôme de kinésiologue en novembre 2019, et j’ai ouvert mon cabinet en mai 2020. Ce métier m’offre la possibilité de mettre mon empathie et mes capacités d’écoute au service des autres. Aujourd’hui, j’exerce ces deux professions en parallèle. »

 

Maude Lenweiter

 

Focus sur la kinésiologie

La kinésiologie est une méthode douce qui aide les personnes à retrouver leur potentiel énergétique en travaillant sur les émotions, les énergies mais également au niveau physique, comme l’explique Maude Lenweiter : « La kinésiologie permet de dissoudre le stress et les blocages autant au niveau physique, qu’émotionnel, mental ou énergétique. Elle permet d’agir sur un très large éventail de thématiques telles que phobies, problèmes de santé, insomnies, problèmes de poids, difficultés d’apprentissage, problèmes de concentration, fatigue, chocs émotionnels, difficultés relationnelles, manque de confiance en soi et bien d’autres encore. La kinésiologie s’adresse à tout le monde, du nourrisson à la personne âgée. »

« La kinésiologie permet de dissoudre le stress et les blocages autant au niveau physique, qu’émotionnel, mental ou énergétique. »

 

Lors d’un premier rendez-vous, la personne explique la raison de sa venue, ses antécédents, son parcours de vie ainsi que les changements qu’elle aimerait opérer. Un test musculaire est ensuite réalisé par la/le kinésiologue. « Nous utilisons le test musculaire pour interroger le corps dans le but de comprendre ce qui est à l’origine de la problématique en question. Le corps a toutes les réponses, il sait ce dont nous avons besoin pour aller mieux. Il suffit d’écouter ce qu’il a à nous dire. C’est pourquoi nous lui posons les questions directement, plutôt que de passer par le mental qui lui n’a pas toujours avantage à nous faire voir la réalité. La prise de conscience est essentielle dans la guérison. Ensuite, nous procédons à des rééquilibrages à l’aide de différentes techniques pour libérer le corps de ses blocages. Mon rôle, en tant que thérapeute, est de rendre les gens autonomes et responsables de leur guérison ainsi que de leur faire comprendre qu’ils ont toutes les cartes en mains pour aller mieux s’ils le décident. »

 

« Apprendre à s’aimer et à s’accepter tel que l’on est, c’est un sacré challenge »

Des séances de kinésiologie peuvent également être réalisées dans un but préventif. « On a toujours quelque chose à travailler. J’ai souvent des personnes qui viennent me voir sans thématique précise, mais elles sentent au fond d’eux qu’il y a quelque chose à faire. Le fait d’aller chercher ces choses enfouies permet de désamorcer les mécanismes avant que les dysfonctionnements ne se fassent sentir. De mon point de vue, on apprend toute notre vie. On traverse certaines épreuves, on apprend des « leçons » et une fois qu’elles sont acquises, on passe à la suivante. Le plus important est de le faire avec patience, douceur et bienveillance envers soi. Apprendre à s’aimer et à s’accepter tel que l’on est, c’est un sacré challenge et il est souvent bénéfique d’aller chercher un peu d’aide à l’extérieur. C’est un magnifique cadeau que l’on se fait à soi-même. »

 

Digital Marketing Motivation GIF - Find & Share on GIPHY

 

Comprendre ses émotions

En effet, des émotions refoulées ou mal gérées peuvent être à l’origine de certaines maladies et maux. C’est pourquoi, il est important de faire ce travail sur soi-même pour apprendre à les comprendre et les accepter. « Il est, à mon avis, essentiel que le rôle des émotions soit mieux connu. En effet, les émotions ont plutôt mauvaise presse de nos jours. Une personne qui exprime sa tristesse ou sa peur pourra facilement être perçue comme faible ou fragile. Une personne qui exprime sa joie de façon spontanée pourra être vue comme exubérante. Une personne extériorisant sa colère donnera l’image de quelqu’un qui s’emporte. Nous avons donc pris le mauvais pli de ne rien laisser transparaitre afin de faire bonne figure. Les émotions ne sont donc plus écoutées et gérées, mais refoulées et ignorées. Elles finissent par s’accumuler à l’intérieur de nous, ce qui n’est pas sain. Une émotion est faite pour être écoutée, ressentie. Elle vient nous porter un message. Il est important de prendre du temps pour la laisser faire son chemin à l’intérieur de nous. De pleurer si l’on se sent triste. De crier si l’on est en colère. De chercher à être rassuré lorsque l’on a peur. De sauter de joie lorsqu’on est heureux. »

 

Accepter sa sensibilité

La sensibilité peut également être perçue comme une faiblesse et devenir très vite un handicap dans la vie de tous les jours pour certaines personnes. Elle aussi, il est important de commencer par l’accepter. « Certaines personnes ont une sensibilité particulièrement développée, ce qui fait qu’elles vont réagir de façon exacerbée à certains stimulis. Cela peut être extrêmement épuisant. Nombreux sont les gens qui voient leur sensibilité comme un défaut et ont tendance à essayer de la combattre. Pourtant, elle fait partie d’eux, ils doivent apprendre à la dompter et à la voir avec bienveillance. Une fois que l’on a accepté cela, on peut aller de l’avant et trouver des solutions pour la canaliser. »

L’écriture représente un bon exercice pour les personnes souffrant d’une sensibilité élevée. « Le fait d’écrire ce que l’on a sur le cœur permet de déposer l’émotion, de la lâcher. J’encourage donc les personnes qui viennent me voir à s’offrir un carnet à émotions et à le tenir quotidiennement. Les activités comme la danse, la peinture, la marche, le sport, la méditation et autres sont aussi de bons moyens d’extérioriser le trop plein d’émotions accumulé durant la journée. Ainsi, il est possible de trouver un équilibre et une paix intérieure. J’encourage aussi les personnes avec une grande sensibilité à la voir comme une belle qualité et à la mettre à profit. En effet, les grands sensibles ont des capacités hors du commun en ce qui concerne la compréhension des autres, l’empathie. Ils peuvent donc tout à fait l’utiliser pour faire le bien autour d’eux ! »

Kind Hsp GIF by Caroline - The Happy Sensitive - Find & Share on GIPHY

 

Vivre le moment présent

 Ne plus être dans le contrôle et lâcher prise n’est ainsi pas chose aisée dans une société où le fait d’exprimer ses émotions n’est pas toujours bien perçu. Nous avons finalement demandé un dernier conseil à Maude Lenweiter sur le lâcher prise. Pour elle, cela passe premièrement par le fait de vivre le moment présent. « Ne pas ressasser des choses du passé, ne pas angoisser pour des choses qui n’ont pas encore eu lieu. Simplement être là, maintenant, prendre la vie comme elle vient et accepter ce qui est. Il y a certaines choses que l’on ne peut absolument pas changer car elles ne dépendent pas de nous, alors mieux vaut l’accepter et être en paix avec cela. Il existe multitudes d’astuces pour lâcher prise et vivre le moment présent : tout simplement en faisant des choses qui vous plaisent ! Cela vous offrira la possibilité de mettre votre mental sur pause. Pratiquer un sport, voir des amis qui vous font du bien, faire du yoga, lire un bon livre et j’en passe. » Elle ajoute : « J’aime aussi pratiquer des exercices de respiration, ce qui me permet de centrer mon attention directement sur la sensation de l’air qui entre et sort de mes poumons. Ainsi, je suis pleinement dans le moment présent, concentrée sur mes sensations corporelles. C’est très apaisant et relaxant. »

 

Plus d’informations sur : vertmraude.ch

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
9
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top