fbpx
Vous lisez en ce moment
Avec son JSBG Store, Jorge Guerreiro met un coup de projecteur sur la création suisse

Il a non seulement du style et des idées, mais surtout une plume que l’on retrouve dans le paysage médiatique suisse, dont fait partie son webzine à succès www.jsbg.me.

En quelques années, Jorge Guerreiro est passé de blogueur à journaliste, et désormais à entrepreneur. Son nouveau concept JSBG Store, qui vient d’ouvrir ses portes au cœur de la capitale vaudoise, tend à promouvoir la création suisse, un domaine qui lui tient à cœur.

Rencontre avec un passionné de mode au sein même de sa nouvelle boutique, qu’il présente cette semaine à la presse et à la blogosphère romandes.

Avec son allure d’artiste et de fashion victim, on pourrait croire que Jorge Guerreiro a toujours baigné dans l’univers de la mode. Pourtant, après des études de commerce, il fait ses débuts au sein d’un musée pour ensuite basculer dans le monde de la musique en tant que producteur de disques, gérant de discothèque, puis gérant d’hôtel et propriétaire de deux restaurants. C’est après ces années intenses que Jorge décide de ralentir la cadence pour se lancer dans l’aventure du blogging.

La naissance du webzine JSBG

Profitant de cette période d’accalmie, Jorge Guerreiro revient à sa passion de l’écriture. « En 2008, j’ai décidé de créer mon propre blog reprenant mes initiales JSBG, dont le concept s’apparentait à Pinterest. J’ai pris énormément de plaisir à écrire sur des sujets comme la musique, la mode, l’horlogerie, etc. Mes articles affichaient une belle audience et les marques commençaient à m’inviter à des évènements. Alors que la presse écrite connaissait son premier déclin et que les blogs faisaient leur apparition, les médias se sont intéressés à moi, m’apportant ainsi une importante visibilité ». Fin 2012, le blogueur en pleine expansion décide de quitter la restauration pour se consacrer entièrement à son webzine.

Un succès flamboyant fait de rencontres et d’opportunités

Les évènements se sont rapidement enchainés pour celui qui a participé aux prémisses de la blogosphère suisse: contacté par Stéphane Benoit-Godet alors qu’il était rédacteur en chef du magazine Bilan, il lui propose de rejoindre les contributeurs de la nouvelle plateforme bilan.ch. « Je me souviens que l’un de mes articles, « Sapé comme un pape », avait même été repris par Patrick Pujadas dans le journal du soir de France 2 ». Jorge apporte ensuite ses contributions à Bilan Luxe puis apparait à la cinquième place du top 10 des journalistes les plus stylés de la planète, selon un classement réalisé par le magazine AdWeek paru dans le cadre de la Fashion Week de New York.

Une montée en puissance qui lui permet de lancer son activité de consulting: « J’ai eu la chance d’être actif autant sur le web que dans la presse écrite, deux secteurs qui ne se mélangeaient pas forcément il y a quelques années. J’ai commencé à écrire également pour d’autres magazines et au même moment, j’ai accompagné des entreprises et des marques dans leur virage digital, ce qui m’a permis de développer mon activité de consulting ».

Avec ses centaines de milliers de vues par mois, le blog JSBG.ME était en pleine expansion et le visage de Jorge commençait à apparaitre parmi les orateurs de conférences et les intervenants à l’Ecal ou au SAWI à Lausanne. En 2016, il co-fonde son deuxième blog, watch-her.com, dédié à l’horlogerie féminine.

La création suisse sur le devant de la scène au JSBG Store

Si les activités de Jorge sont déjà bien chargées entre ses diverses contributions dans la presse écrite, la gestion de son blog et ses mandats de consulting, JSBG Store ajoute aujourd’hui une nouvelle dimension à l’écosystème JSBG : « Il y a trois ans, j’avais le projet de créer une boutique en ligne non seulement pour vendre des produits suisses, mais surtout pour promouvoir les créateurs suisses ». La recherche d’un local s’intensifie, avec l’idée d’en faire un pop-up store pour le lancement de la boutique en ligne. « Durant mes recherches, je suis tombé sur ce local de la rue des Deux-Marchés 13 à Lausanne, que je connaissais déjà. Lidée d’en faire un lieu physique permanent et non plus un pop-up store éphémère s’est rapidement concrétisée et finalement la boutique a été prête avant le e-shop qui, lui, sera lancé fin novembre ».

Le JSBG Store est une vitrine aidant les marques suisses à se vendre tout en les promouvant via le blog, durant des évènements en présence de la presse et des influenceurs et au travers de sa newsletter qui compte plus de 10’000 abonnés. Alors que certains créateurs représentés dans la boutique faisaient déjà partie de son réseau, Jorge peut compter sur une liste de plus de 200 créateurs répertoriés par ses soins. L’idée étant que tous les deux-trois mois, de nouveaux créateurs fassent leur entrée au JSBG Store. Pour aller au bout de son concept, l’espace de la boutique est partagé avec une créatrice de mode suisse et fondatrice de la marque NomCommun, Mélisande Grivet, qui y a installé son studio de stylisme.

« Ici, nous présentons des vêtements, des accessoires, du mobilier, des objets de design, mais aussi des bijoux, des produits de beauté, des livres ou encore du chocolat. Sur le e-shop, les visiteurs pourront retrouver des pièces emblématiques des créateurs exposés à la boutique. Le JSBG Store, online et offline, se positionne alors comme plateforme de vente et de promotion » 

Les investissements restant encore timides en faveur du développement de l’artisanat suisse, les créateurs sont nombreux à devoir jongler entre la gestion de leur griffe et une seconde activité, purement alimentaire. Difficile alors de réaliser la création, la fabrication, le marketing, le démarchage auprès des boutiques, etc.; un cycle intense au bout duquel de nombreux artisans doivent abandonner leur activité. « Je trouve cela vraiment dommage. La Suisse est reconnue pour l’architecture et le graphisme par exemple, mais très peu pour la mode. Encore aujourd’hui, les tissus suisses font partie des plus belles étoffes au monde, la marque Bally a créé les bottes pour les astronautes qui sont allés sur la lune, et personne n’en parle. Je pensais qu’il était intéressant de joindre l’utile à lagréable en valorisant la création suisse tout en essayant de rentabiliser mon audience ».

Avec son JSBG Store, Jorge souhaite faire découvrir une création suisse peu connue de la population : « En matière de vêtements, la clientèle est très ciblée et j’aimerais ouvrir cette création suisse à un plus large public. Lorsqu’un client se rend à la boutique, je prends le temps de raconter l’histoire de chaque créateur. De plus, la tendance de consommation étant de plus en plus portée sur l’écologie avec des circuits courts et une fabrication locale, le moment est plutôt bien choisi pour le lancement de JSBG Store ».

JSBG : un blog, une boutique et une marque 

La priorité de Jorge restant la sortie imminente de son nouveau site internet après trois ans de développement, le blogueur a préféré annuler ses voyages prévus en cette fin d’année pour se consacrer à l’ouverture de sa boutique, à la mise en place d’évènements, au développement de sa clientèle et à la création de partenariats commerciaux. Quant aux prévisions d’avenir, les portes sont ouvertes : « Il se peut qu’à l’avenir le concept de pop-up store se déploie dans d’autres villes comme Genève ou Zurich, afin de mettre en avant les créateurs locaux ou présenter les créateurs dans une autre région que la leur. Une autre piste serait de développer des éditions limitées de la marque JSBG, en collaboration avec des créateurs, comme par exemple une montre, un manteau, etc. »

Adresse:

JSBG Store | Rue des Deux-Marchés 13 | 1005 Lausanne | www.jsbg.me

 

 

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
3
Pas fan
1
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire