fbpx
Vous lisez en ce moment
Drainage lymphatique : le + de votre programme detox

Au printemps, on ne parle que de detox ! Smoothie en tous genres, citron, pamplemousse et j’en passe. Si reprendre une alimentation équilibrée est devenu habituel au printemps pour éliminer les toxines accumulées durant l’hiver, penser à se faire masser n’est pas forcément un réflexe.

En parallèle à votre cure detox du côté alimentaire, votre corps appréciera que l’on prenne soin de lui en lui offrant un massage, mais pas n’importe lequel. Nous nous sommes penchés sur le drainage lymphatique, un massage permettant de détoxifier son organisme. Il sera non seulement agréable à recevoir, mais aussi très bénéfique pour votre corps.

 

La lymphe : souvenez-vous de vos cours d’anatomie

Le système lymphatique souffre d’un manque de notoriété, au détriment des systèmes sanguins ou nerveux que tout le monde connait. Pourtant, son rôle est très important car c’est lui qui protège le corps des maladies et des infections. Il suffit d’un bon mal de gorge pour faire gonfler ses ganglions lymphatiques, pour qu’on s’en préoccupe vraiment. La lymphe est un liquide transparent ou blanchâtre circulant dans les vaisseaux lymphatiques qui contient des globules blancs, notamment des lymphocytes. Il faut savoir que le corps humain contient environ un à deux litres de lymphe, alors qu’il contient cinq litres de sang.

Elle agit comme un système d’évacuation des déchets, en drainant les liquides excédentaires, les toxines et les débris cellulaires. Le long des vaisseaux sanguins se trouvent des ganglions qui permettent de filtrer la lymphe et d’éliminer les toxines et les débris qu’elle transporte.

 

Le drainage lymphatique : en complément de vos smoothies quotidiens

Maintenant que le décor est planté, tentons de comprendre en quoi consiste un drainage lymphatique. Massage qui stimule la circulation de la lymphe, il se caractérise par des pressions plutôt douces et lentes sur l’ensemble du corps. Elles sont réalisées avec les doigts et la paume des mains, en suivant le sens de la circulation lymphatique. L’accent est généralement mis sur le ventre, les jambes et les bras.

Sarah Bel, esthéticienne au spa de l’Hôtel Royal Savoy Lausanne, nous explique le fonctionnement de ce massage : « Au cours d’un drainage lymphatique, nous allons réactiver la lymphe qui permet d’éliminer les toxines que le corps produit. Nous commençons le processus par un massage de la citerne de Pecquet (réservoir situé à la naissance du canal thoracique) puisque c’est à cet endroit que tous les ganglions et canaux lymphatiques vont venir se décharger. Ensuite, on poursuit avec le massage des bras et des jambes en commençant par les extrémités, poignets et pieds, vers le haut du membre. Imaginez qu’il s’agisse de petits sacs que l’on va remplir, puis vider, du poignet jusqu’au coude, puis du coude aux aisselles, jusqu’aux clavicules. Pareil pour les pieds, on vide d’abord le sac de la cheville, qui vient remplir celui du genou, qui se vide et ainsi de suite jusqu’à l’aine. Ce processus est à l’image du vase communicant. Tout est ramené au centre, là ou les déchets se gèrent, puis ensuite on revide. Dans l’idée d’une détox de printemps, ce massage est très conseillé pour nettoyer l’organisme. »

  

Approche esthétique ou médical ?

Il existe en effet deux approches : l’esthétique et la médicale. Le massage pratiqué par une esthéticienne permettra de soulager convenablement des lourdeurs, au niveau des jambes par exemple, et de détoxifier l’organisme. Les personnes qui auraient besoin d’un suivi plus complet, comme pour un traitement d’œdèmes par exemple, peuvent se renseigner auprès des fédérations ou associations en faveur du drainage lymphatique ou contacter directement un médecin.

 

Méthode Vodder VS Leduc

Le Dr Emil Vodder a mis au point sa technique de drainage lymphatique manuel en 1932 déjà. Ce massage léger et doux, favorise et accélère l’écoulement de la lymphe au travers des capillaires et des vaisseaux lymphatiques, en direction des ganglions. C’est la méthode utilisée par Sarah Bel, au sein du Spa du Royal.

En parallèle, certains spécialistes utilisent la méthode du Dr Albert Leduc, découlant de celle du Dr Vodder. Elle se différencie par certaines de ses manœuvres et intègre des appareils de pressothérapie.

Dans d’autres pays, la méthode peut être différente, avec davantage de pression par exemple.

 

Fréquence et effets ?

Pour Sarah Bel, la fréquence dépend des besoins de chacun et si la personne souffre beaucoup de jambes lourdes : « un drainage lymphatique peut être effectué de manière hebdomadaire ou une à deux fois par année. » Quant aux effets ressentis suite à un drainage lymphatique, « un sentiment de légèreté au niveau des jambes et une meilleure circulation », termine Sarah Bel.

Maintenant que vous avez pris conscience de prendre soin de votre système lymphatique, foncez presser votre jus de concombre et filez réserver votre prochain drainage lymphatique ! 🙂

 

Spa du Royal
Hôtel Royal Savoy Lausanne
Massage lymphatique de 50 minutes : CHF 170.-

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire