fbpx
Vous lisez en ce moment
Lausanne retrouve sa « Bavaria »

Le 28 juin, les lausannoises et lausannois retrouveront enfin leur brasserie La Bavaria à la Rue du Petit-Chêne 10, après deux ans de rénovations.

Le propriétaire, Next Immobilier, a souhaité maintenir la tradition et l’histoire de ce lieu emblématique de la capitale vaudoise en confiant le mandat architectural au cabinet lausannois Artgtech SA.

Quant au menu, il reste fidèle à sa réputation, présentant les classiques de la brasserie revisités par un duo de jeunes chefs.

« En 1977, je débutais mon apprentissage de cuisine au Lausanne Palace. Après ma journée de travail, je me rendais régulièrement à La Bavaria pour y boire une bière. Lorsque ce restaurant mythique a fermé, tout le monde s’est demandé ce qu’il allait devenir. En reprenant aujourd’hui l’établissement, j’ai le sentiment que la boucle est bouclée », s’est exprimé Graziano De Luca, co-gérant, lors de l’événement inaugural du 25 juin. L’établissement sera ouvert tous les jours dès 7h et proposera une formule spéciale le dimanche avec de belles pièces de viande à partager.

La Bavaria représente une histoire et des souvenirs pour nombre de lausannois, à commencer par Monsieur Grégoire Junod, Syndic de la ville de Lausanne. Il a confié avoir réalisé ses premières séances politiques à l’étage. « Ce lieu a une forte histoire. Je suis ravi de constater que les rénovations sont bien réalisées et qu’elles permettent de redécouvrir des éléments disparus. Le patrimoine a été préservé grâce à Next Immo et au travail architectural, malgré les normes difficiles présentes dans la restauration ».

 

Un subtil renouveau

Vingt-quatre mois de travaux se sont écoulés pour mettre l’établissement aux normes en vigueur et y ajouter une touche de modernité, sans dénaturer la tradition. Une nouvelle terrasse a vu le jour au premier étage, équipée d’un puits de lumière, offrant un éclairage naturel dans les cuisines. La grande salle de l’étage, entièrement rénovée, peut accueillir réunions et assemblées, tandis que boiseries d’époque, colonnes de fonte et escalier à vis restent inchangés.

Les changements sont bel et bien là, mais de manière subtile. L’architecte Fabrizio Giacometti a présenté les grandes lignes du projet aux invités de l’inauguration officielle : « On me dit souvent que c’est incroyable car rien n’a changé. C’est effectivement le but. Dans le restaurant, les vitraux apportent plus de lumière pour agrandir l’espace. Les magnifiques peintures et les couleurs ont été restaurées pour mettre en valeur les boiseries. Nous retrouvons la même ambiance qu’avant, tout en simplicité ».

 

Côté cuisine

En cuisine, on retrouve les jeunes chefs Camille Lecointre et Geoffrey Romeas, 28 et 26 ans, un duo qui s’est rencontré dans les cuisines du célèbre chef de Courten à Sierre et qui se connaît bien, ayant œuvré en tandem pour plusieurs grandes tables de la région, dont le Lausanne Palace. Aujourd’hui, leur nouveau challenge réside dans la revisite des classiques de la brasserie tels que choucroute garnie, saucisse Bavaria, tartare de bœuf, sole meunière, mille-feuille de pied de porc, pot-au-feu ou blanquette de veau. La carte, composée de produits de saison, évoluera petit à petit au gré des attentes et des envies autour de ces plats d’autrefois.

Nul doute que La Bavaria demeurera lieu de rencontres pour y boire une bière fraiche entre amis ou pour y organiser des séances de travail, restant fidèle au rôle de lieu rassembleur qu’elle a toujours été.

Informations sur www.labavaria.ch

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
1
excité.e
0
J'adore
2
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire