fbpx
Vous lisez en ce moment
Caprices Festival : l’interview tac-au-tac du patron, Maxime Léonard

La 15e édition du Caprices Festival, c’est du 12 au 15 avril, à Crans-Montana ! Un weekend électro à la montagne qui attire chaque année de plus en plus de festivaliers.

Cette année, les habitués sont présents – Ricardo Villalobos et Sven Väth en tête – et côtoieront de belles découvertes – comme Amorf. Le tout dans un nouveau lieu, Cry d’Er, l’origine même de MDRNTY. Maxime Léonard, directeur et co-fondateur du Caprices Festival a joué le jeu de l’interview tac-o-tac avant l’ouverture des portes ce jeudi.

Socialize Magazine | Quel est le programme du Caprices Festival cette année?
Maxime Léonard, directeur du Caprices Festival | Déjà, c’est le 15e anniversaire du festival et le 10e anniversaire de MDRNTY, donc on peut le relever ! Ensuite, nous avons changé pas mal de choses au niveau des infrastructures et des lieux notamment. On est revenu sur le lieu originel de MDRNTY, à Cry d’Er, ce qui nous offre un panorama extraordinaire et une terrasse – rénovée l’année passée – qui s’adapte parfaitement à nos besoins. Nous avons également déplacé le lieu des fêtes de nuit, The Moon, au pied des pistes de Cry d’Er. A cet endroit, On pourra se permettre de faire beaucoup de mapping vidéo et de performances audiovisuelles !

 

Quelles sont les têtes d’affiche jour par jour ?
Paul Kalkbrenner le jeudi. Âme le vendredi à The Moon et Ricardo Villalobos à MDRNTY. Le samedi, je pense à Ben Klock et Adam Beyer. On clôt le dimanche avec Sven Väth, un habitué des lieux !

 

Une découverte à présenter cette année ?
Il y a un projet très particulier que l’on présente le jeudi : Amorf. C’est un projet live des Roumains de SIT. Il faut s’attendre à quelque chose de très downtempo et de très qualitatif. Je vous encourage à aller le découvrir !

 

Quelle est la grosse nouveauté de cette édition ?
La nouveauté se trouve dans les infrastructures, autant à MDRNTY qu’à The Moon ou ailleurs, avec un fort accent mis sur la vidéo cette année.

 

Un moment du festival à ne pas rater ?
Il faut venir tous les jours ! (rires)

 

Un lieu pour tout résumer ?
MDRNTY à Cry d’Er bien sûr, puisque c’est le lieu où tout a commencé. Pour nous, cela représente beaucoup puisque c’est un peu un nouveau départ !

 

Si vous deviez faire un choix parmi les « papys DJ » du festival : Ricardo Villalobos, Sven Väth ou Paul Kalkbrenner ?
Alors là c’est une question méchante ! (rires) Je vais quand même dire Ricardo Villalobos, parce que c’est celui qui est venu le plus souvent au Caprices Festival !

 

Un mot sur le festival « off » ?
Il se trouve au centre de la station, dans la continuité de The Moon. Le festival « off » va venir animer tout le centre de la station avec des groupes qui ont des musiques complètement différentes du reste du festival. Nous avons également une troisième scène au « Constellation » avec des artistes moins connus, des salles plus petites, mais beaucoup de qualité avec par exemple Ion Ludwig ou SIT, etc.

 

Donnez-nous une raison de venir même si on n’aime pas la musique électro ?
C’est l’ambiance qu’il faut découvrir ! Elle est très particulière, très joviale et très bon enfant. Le tout se trouve en plus dans un lieu magique, avec un panorama incroyable, surtout sur le site de Cry d’Er où l’on peut voir les Alpes à presque 360°. C’est tout cela le Caprices Festival !

 

Quelle est la force du Caprices Festival ?
Nous sommes axés sur un style de musique très précis, donc les gens savent exactement ce qu’ils viennent écouter et on attire des visiteurs de très loin. C’est vraiment cette cohérence musicale qui fait notre force.

 

Un plan B si le domaine de Crans-Montana ferme une nouvelle fois ce weekend ?
(Rires). On n’a pas de plan B, mais on n’a pas non plus de craintes ! Tout se passera bien et le domaine est ouvert, avec même de la neige cette année, alors on va profiter. Le mieux, c’est même de venir plusieurs jours pour découvrir MDRNTY un jour, The Moon le lendemain et le ski entre deux !

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire