fbpx
Vous lisez en ce moment
Mood transforme vos masques usagés en diamants

Mood transforme vos masques usagés en diamants

Virginie

Créer des diamants éthiques à base de masques usagés ? C’est le nouveau pari que s’est lancé l’équipe de mood!

La marque suisse de bagues interchangeables a souhaité offrir une seconde vie aux masques à usage unique, qui finissent encore bien trop souvent dans nos rues et dans nos lacs, en lançant une campagne de récolte de masques dans ses boutiques.

 

L’équipe de mood n’est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà transformé en diamants une ancienne raquette de tennis de Belinda Bencic, ainsi qu’un bout de la voiture accidentée de Sébastien Buemi. « En voyant le nombre de masques abandonnés par terre et en faisant le calcul de ce que cela représentait par jour dans le monde, nous nous sommes dit qu’il fallait entreprendre une action à notre échelle pour leur donner une seconde vie. Nous avions déjà transformé une raquette et un bout de voiture en diamants, alors pourquoi pas des masques ?! », explique Stéphanie Pousaz, co-fondatrice de mood collection. Une initiative innovante qui souhaite donc contribuer à la réduction des effets néfastes des masques sur l’environnement.

 

© Mood

 

Les masques à usage unique, un fléau écologique

En effet, l’ONG Greenpeace tirait déjà la sonnette d’alarme en novembre passé en lançant une pétition demandant à Berne de soutenir la production de masques en tissu certifiés. En trois semaines, l’initiative récolte alors 19’500 signatures et 1’650 photos de masques à usage unique jetés dans la nature sont envoyées à Greenpeace. Selon l’ONG : « La plupart des masques à usage unique sont en polypropylène. Éliminés de façon incorrecte, ils peuvent rester jusqu’à 450 ans dans la nature sous forme de microplastiques. » Ils représentent alors un véritable danger pour la faune et la flore. D’après une étude publiée dans le magazine Environmental and Science Technology, environ 129 milliards de masques seront utilisés chaque mois dans le monde en temps de pandémie. De plus, le recyclage de ces masques reste problématique, car ils sont composés de trois parties : les élastiques, la barre métallique ainsi que la partie en « tissu » à base de polypropylène. Ils sont actuellement incinérés avec les ordures ménagères.

 

De déchets à diamants

Mood a ainsi eu la folle idée de réaliser des diamants à partir de ces déchets. La campagne de récolte de masques est déjà en cours dans les boutiques de la marque et a permis de récolter à ce jour plusieurs centaines de masques. « Nous sommes très contents de ce début. Nous estimons qu’il nous faudrait approximativement 2 kilos de masques pour réaliser 200 diamants », explique Arlette Bélat, co-fondatrice de mood collection. L’initiative a également reçu un très bon accueil de la part des clients de mood : « Nous avons eu beaucoup de retours positifs de nos clients qui sont contents de collaborer avec nous sur ce projet et qui trouvent que c’est une super idée. Nous pensons que certains sont assez fiers de pouvoir être associés à une marque qui se donne les moyens de réaliser ce genre d’aventure », se réjouissent les deux fondatrices.

 

© Mood

 

Les diamants de laboratoire représentent également une alternative plus éthique aux véritables diamants. « Il n’est pas possible de voir une différence. La qualité est très similaire et même les professionnels de la branche ont des difficultés à les différencier. La possibilité de proposer des diamants synthétiques à nos clients résonne aussi beaucoup avec l’histoire que nous souhaitons raconter au travers de mood et de nos valeurs », conclut Arlette Bélat. Vous pouvez, vous aussi, prendre part à cette grande récolte! Toutes les informations sur l’initiative sont disponibles ici.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
5
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

© 2020 SOCIALIZE MAGAZINE. Socialize® est une marque déposée appartenant à Elitia Group Sàrl.
Scroll To Top