fbpx
Vous lisez en ce moment
#àlamaison, le festival organisé par ArtisticLab, né lors du confinement

#àlamaison, le festival organisé par ArtisticLab, né lors du confinement

Virginie

La crise sanitaire de cette première partie d’année est lourde de répercussions pour le monde du spectacle et de l’évènementiel. Les festivals et concerts sont encore annulés, ayant un impact direct sur les artistes et les différents corps de métiers qui y sont liés. Des initiatives ont alors été lancées ces derniers mois, à l’image du festival #àlamaison, organisé par le groupe ArtisticLab.

 

Défis et opportunités pour le milieu artistique

ArtisticLab est une structure qui crée des expériences artistiques, des événement corporate et qui s’occupe également du booking et du management d’artistes. La période actuelle présente de nouveaux défis pour cette jeune équipe, comme nous le confie Rafael Da Silva, membre du groupe ArtisticLab : « Les répercussions de la crise sur nos activités ont été très difficiles. Nous nous sommes vu annuler des contrats très importants, qu’il s’agisse de festivals, d’évènements d’entreprise, de productions d’évènements nocturnes et de nombreux booking d’artistes. »

Toutefois, le groupe en retire tout de même des enseignements positifs : « Nous réfléchissons à un nouveau moyen de visionner, participer et distribuer des évènements artistiques. Nous sommes convaincus que les plateformes de streaming prendront davantage de place dans le monde artistique. Nous avons fait un essai en créant un festival virtuel en Suisse, via Instagram, et les retours ont été plus que satisfaisants. »

Promouvoir les artistes autrement

De cette réflexion est né le festival #àlamaison qui s’est tenu exclusivement en ligne du 26 au 30 mars 2020. « Le festival #àlamaison est un festival virtuel qui s’est produit sur Instagram Live avec 57 artistes dont 19 humoristes, 19 musiciens/chanteurs et 19 djs. Nous avons utilisé notre profil Instagram @theartisticlab pour afficher la programmation journalière ainsi que les liens menant aux profils des artistes. Puis, les shows ont été diffusés exclusivement sur le profil des artistes en question. L’idée de base était d’amener l’humour et la musique à tous ceux qui ont été privés de prestations live des artistes, et de permettre aux artistes de continuer à partager leur art, entourés d’un maximum de personnes. Cette opération a également permis de sensibiliser la population à rester à la maison pour se protéger du virus. » explique Rafael Da Silva.

Avec une audience de plus de 5’500 personnes, le festival a rencontré un joli succès et a permis de maintenir le lien entre les artistes et leur public en cette période trouble. « Nous avons reçu un superbe feedback et un soutien incroyable des artistes, des spectateurs et des médias, qu’il s’agisse des radios ou de médias online. »

 

Les médias sociaux, un moyen efficace d’acquérir de la visibilité

Les médias sociaux sont synonymes de partage et permettent aux artistes de communiquer directement avec leur public. Les artistes ayant participé à ce festival ont bien compris l’importance d’être présents sur les médias sociaux actuellement : « Nous avons créé ce projet via Instagram pour donner rapidement une solution de secours et de divertissement au public suivant ses artistes locaux préférés ainsi qu’à tous les curieux qui aiment découvrir de nouveaux artistes. En temps normal, les artistes ne font pas tous de lives depuis chez eux. Cependant, certains d’entre eux, sceptiques de cette pratique, ont réalisé durant le « confinement » qu’il fallait utiliser les réseaux sociaux, car c’est un excellent moyen d’acquérir de la visibilité dans une telle période. »

 

L’ère post-confinement

Finalement, l’équipe d’ArtisticLab espère que les artistes pourront renouer avec la scène dans un futur proche : « Nous avons hâte que nos contrats soient renouvelés et faisons notre possible pour que nos artistes soient bookés et puissent, le moment venu, retrouver leur public. Bien évidemment, après les restrictions liées au COVID-19, nous invitons tous les programmateurs et producteurs d’évènements à organiser et booker les artistes pour refaire vivre les scènes locales. Néanmoins, nous sommes au début d’une nouvelle ère « post-confinement » et nous pourrions renouveler le festival l’année prochaine sur un nouveau terrain de jeu. Finalement, nous sommes en train de mettre en place des mesures pour apporter une alternative de plus au monde du spectacle et du divertissement via le streaming » conclut Rafael. Affaire à suivre donc.

On vous laisse sur un petit aperçu du festival #àlamaison édition 2020 !

 

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
1
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top