fbpx
Vous lisez en ce moment
#Cannes2014 : entre glamour, incidents et humour

#Cannes2014 : entre glamour, incidents et humour

La Rédaction

Après dix jours de compétition sur la Croisette, la 67e édition du Festival de Cannes a pris fin samedi dernier avec la traditionnelle cérémonie de clôture. Entre glamour, incidents et humour, Ciné-Box retrace pour vous les moments forts du célèbre Festival. 

Une ouverture tout en détente

Le 14 mai dernier, le 67e Festival de Cannes ouvrait ses portes. Maître de cérémonie, Lambert Wilson a parfaitement assuré son rôle en débutant par une anecdote amusante qui a rapidement donné le ton de l’événement. Ainsi, à peine le Festival avait débuté qu’il conviait Nicole Kidman à le rejoindre sur scène, le temps d’une danse, souhaitant se remémorer une soirée passée avec l’actrice. Un moment de grâce qui a enchanté et amusé la salle.

Les moments forts du tapis rouge 

Comme chaque année, le tapis rouge a été foulé par les plus grands artistes. Si Robert Pattinson, Tommy Lee, Ryan Gosling, Rosario Dawson, Ryan Reynolds, Jennifer Lawrence ou Marion Cotillard étaient notamment présents pour l’occasion, d’autres ont su se distinguer par une entrée particulièrement remarquée.

Ainsi, c’est en char d’assaut que les acteurs d’Expendables 3 sont arrivés sur la Croisette. Harrison Ford, Mel Gisbon, Jason Statham, Arnold Schwarzenegger, Sylvester Stallone et le reste de la bande ont offert un spectacle sans précédent sous le soleil de Cannes ! Une promo qui aura su marquer les esprits ! De plus, les célèbres compagnons bodybuildés ont attiré toute l’attention sur le tapis rouge lorsqu’ils ont chacun brandi une feuille où l’on pouvait y lire « Bring Back Our Girl ». Une belle et intelligente manière de se mobiliser pour la libération des étudiantes nigérianes enlevées par Boko Haram. D’autres acteurs, comme la sublime Salma Hayek, ont aussi profité du tapis rouge pour faire passer ce message.

Pour tous les goûts…et tous les prix !

Le tapis rouge, c’est aussi l’occasion de décortiquer les plus beaux looks du Festival et cette année, les photographes étaient gâtés. Léa Seydoux, venue lors de la projection du film Saint Laurent, était tout simplement splendide dans sa robe Prada. Toute aussi magnifique, l’actrice Blake Lively a pris la pose dans une superbe robe Gucci. De même, Eva Longoria a sublimé le tapis rouge avec sa robe blanche perlée signée Gabriela Cadena. Enfin, la très belle Freida Pinto a apporté une touche orientale au Festival avec sa longue robe rouge signée Oscar de la Renta.

Côté fashion faux pas, les paparazzi ont aussi été servis ! Audrey Tautou et Paris Hilton étaient ainsi toutes deux vêtues d’une robe moyennement avantageuse et pas des plus élégante. Cela dit, la palme de l’accoutrement le moins réussi revient certainement à Elena Lenina. L’actrice russe était en effet parée d’un collier d’une taille un peu excessive !

Enfin, il faut souligner le joli coup de pub de La Redoute qui s’est offert son quart d’heure de gloire sur la Croisette. En effet, l’actrice Barbara Probst, connue pour son rôle dans Camping Paradis, a foulé le tapis rouge vêtue d’une robe signée La Redoute! Alors que la concurrence entre grands couturiers est toujours rude sur la Croisette, la robe portée par Barbara Probst, d’une valeur de 179 euros, devait être l’une des moins chères jamais vue durant la montée des marches.

Légères mésaventures

Comme la plupart des années, plusieurs célébrités ont dû faire face à diverses mésaventures alors qu’elles foulaient le tapis rouge.

C’est le cas de la plus célèbre des personnalités de la téléréalité, Nabila Bennattia. Alors qu’elle prenait la pose, une partie de sa poitrine a involontairement (ou volontairement ?) était dévoilée. Non mais allô quoi !

Venue présenter le film Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ?, Frédérique Bel a connu le même incident que Nabila, un peu plus discrètement toutefois.

Enfin, plus de peur que de mal pour Cate Blanchett et America Ferrera (Ugly Betty) lorsqu’un jeune homme s’est précipité sur les deux actrices en se jetant à leurs pieds. Ce dernier a ensuite engouffré sa tête sous la robe d’America Ferrara en lui saisissant les chevilles plusieurs secondes avant d’être évacué par des gardes du corps.

Thurman et Tarantino marquent la clôture

Finalement, le Festival s’est terminé dans la bonne humeur avec la présence remarquée du duo de choc formé par Uma Thurman et QuentinTarantino. Vingt ans après la Palme d’or pour Pulp Fiction, l’actrice et le réalisateur, qui venaient eux-mêmes remettre la récompense suprême cette année, étaient plus complices que jamais. Le duo a même esquissé quelques pas de danse sur le tapis rouge.

Palme d’or et palmarès

Cette année, le jury, présidé par Jane Campion, a décerné la Palme d’or au Turc Nuri Blige Ceylan pour son long-métrage Sommeil d’hiver. Le Grand prix, qui récompense le film manifestant le plus d’originalité, est revenu à Le Meraviglie, de l’italienne Alice Rohrwacher. Le Prix du jury, qui récompense un film particulièrement apprécié du jury, a été partagé entre Mommy, un mélo familial de Xavier Dolan, benjamin de la compétition, et Adieu au langage, du doyen Jean-Luc Godard. Le jeune réalisateur Xavier Dolan, extrêmement ému, a offert un discours très apprécié et applaudi par toute la salle.

Concernant les prix d’interprétations, c’est Julianne Moore, pour son rôle dans Maps to the Stars, et Timothy Spall pour son interprétation de Mr. Turner qui ont légitimement été récompensés.

En résumé, un magnifique festival marqué par une ambiance légère et détendue.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

© 2020 SOCIALIZE MAGAZINE. Socialize® est une marque déposée appartenant à Elitia Group Sàrl.
Scroll To Top