fbpx
Vous lisez en ce moment
Caribana Festival, une 28è édition pleine d’émotions

Premier festival open air romand de l’été, le Caribana Festival a démarré cette 28°édition très fort, avec une première soirée spéciale chanson française qui a su trouver sa place dans le cœur du public (et des fans de Patrick Bruel).

Le line-up a convaincu plus de 31000 festivaliers et les quelques averses des premiers jours n’ont pas entamé la motivation des spectateurs. Une édition qui s’est achevé sur le show titanesque de The Script !

 

Des fans de tous bords et de tous horizons

Chaque soir, le Caribana Festival a relevé le défi d’être le lieu de rassemblement des fans et des inconditionnels en tout genre, en commençant par la soirée du mardi où les fans de Patrick Bruel sont venus dès l’aube attendre leur idole aux portes du festival, des supporters originaires de Suisse, de France, de Belgique ainsi que du Mexique et une jauge bien pleine ! C’est donc un pari réussi pour cette nouvelle formule.

Journée placée sous le signe du rock mercredi, avec une population éclectique. Les headbangers d’Eluveitie ont côtoyé la génération Status Quo et personne n’a boudé son plaisir devant ces deux shows puissants et rodés. Les pépites étaient à dénicher sur la Scène du Lac, avec entre autres la performance survoltée de Mat Bastard qui s’est offert un bon bain de foule.

Ils ont cédé la place à une faune sage et nombreuse le jeudi, conquise par une programmation folk : carton plein pour Passenger seul en scène avec sa guitare et la new wave de Simple Minds. Révélations de cette soirée, All Them Witches et The Gardener & The Tree ont fait des passages remarqués sur la Scène du Lac : des artistes à suivre !

Une fois de plus, la plage de Crans-près-Céligny a pris des allures d’Ibiza, pour ce vendredi dédié aux musiques électroniques. Une soirée qui rencontre année après année un fort succès : 8000 festivaliers ont envahi le dancefloor. Attendus comme les messies, les prodiges français, Petit Biscuit, Polo & Pan et Ofenbach ont retourné la plage. Sur la Scène du Lac, le trio survitaminé de WUGS a conquis le public et conjuré la pluie.

Le Caribana Festival s’est clôturé sur une soirée magique et pleine de surprises samedi. Sur la Scène du Lac, Saint City Orchestra a chauffé à blanc le public en un tour de main, invitant directement les festivaliers sur scène. Les ambassadeurs du reggae Naâman et Protoje & The Indiggnation ont largement comblé les attentes des spectateurs et des fans du genre. Perle qu’on ne présente plus, Danitsa s’est imposée en Captain de soirée. Clou du spectacle, The Script a offert un show mémorable ! Danny O’Donoghue a fendu la foule jusqu’à la terrasse panoramique et a achevé sa performance grand renfort d’effets scèniques. Une clôture comme le Caribana n’en a que peu souvent vécu.

 

Voir aussi

Festival intimiste, un atout majeur

Caribana Festival confirme sa dimension intimiste qui séduit les artistes. Cette taille à part entière offre une grande liberté aux artistes, le public a pu croiser Polo & Pan, Passenger et Ofenbach partis découvrir le site festival, des souvenirs inoubliables pour les festivaliers. Les équipes du Caribana Festival profitent d’un cadre idyllique pour accueillir ses artistes comme aucun autre :  balade en voilier et wakeboard sur le lac. Une hospitalité des plus appréciées !

 

Sécurité

Côté sécurité, aucun n’incident n’est à déplorer, les mesures de sécurité sont toujours bien accueillies par les festivaliers, sans perturbation pour la fluidité des entrées sur le site.

Une très belle édition 2018 qui se clôture comme elle se doit: sous le soleil. Rendez-vous l’année prochaine du 4 au 8 juin 2019 !

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire