fbpx
Vous lisez en ce moment
ChadiLuxury.com donne une seconde vie aux articles de luxe

ChadiLuxury.com donne une seconde vie aux articles de luxe

Virginie

Luxe et seconde-main n’auront jamais été autant compatibles. Cette tendance se ressent chez les consommateurs, notamment auprès des Millenials qui se tournent vers une consommation plus raisonnée et durable même pour leurs achats de luxe.

Après un parcours confirmé dans le domaine du luxe, Chadi Nouri fonde sa propre entreprise, ChadiLuxury.com, active dans le e-commerce d’articles de luxe de seconde-main. Elle nous livre les dessous de son histoire et de cette tendance de consommation en pleine expansion.

Un projet né d’une passion

Chadi Nouri noue une relation de longue date avec le domaine du luxe. Passionnée par le savoir-faire joaillier et horloger, les marques de luxe ainsi que les montres et les bijoux haut de gamme, elle peut compter sur une expérience professionnelle solide auprès de grandes maisons tels que Cartier, Avakian ou encore Audemars Piguet. Un chemin qui a permis à Chadi Nouri d’aiguiser son sens de l’esthétique et son attention pour l’artisanat et le détail. « Cette passion s’est mêlée à ma personnalité et à mon attrait pour le raffinement. Après avoir perfectionné mes compétences au sein de grands noms de l’industrie du luxe, j’ai décidé de les canaliser pour innover ; ainsi est née Chadiluxury.com, une plateforme de e-commerce globale dédiée aux produits de luxe de seconde-main et vintage pour femmes et hommes », explique l’entrepreneure qui vit désormais à Hong-Kong. L’idée de cette plateforme lui est venue alors qu’elle-même s’interrogeait sur sa propre consommation : « Je vivais en Suisse, entourée de choses fabuleuses, et je me demandais ce que je pourrais faire pour éviter de gaspiller. La réponse m’est alors venue sous la forme du lancement de ChadiLuxury.com. »

 

L’équilibre entre durabilité et nouveauté

Dans une société où la nouveauté est reine, les boutiques proposent de nouvelles collections en continu, sur toute l’année, et les tendances se font et se défont à une vitesse ahurissante. Chadi Nouri explique qu’aujourd’hui, les gens souhaitent trouver un équilibre entre une consommation plus juste et réfléchie tout en gardant une touche de nouveauté. Les plateformes de vente de seconde-main représentent l’une des réponses à cette problématique. « Le marché du luxe dans son ensemble évolue lentement vers une plus grande responsabilité sociale en raison des tendances mondiales se tournant de plus en plus vers la durabilité. Lorsque vous utilisez une plateforme de e-commerce comme la nôtre, vous achetez ou vendez des biens qui sont censés durer dans le temps. Ce faisant, vous vous éloignez de la mode rapide et de la production de masse et entrez dans l’exceptionnel et le durable. Vous avez le plaisir d’un luxe intemporel à des prix optimisés et évoluez vers une citoyenneté du monde à la mode et responsable. Le luxe intemporel profite à tous, c’est l’écosystème du luxe. »

 

Les Millenials, nouveau challenge pour les entreprises de luxe

Avec l’arrivée de nouvelles générations sur le marché, plus sensibles aux questions liées au climat, les entreprises n’ont d’autres choix que de se tourner vers des méthodes de production plus durables afin de satisfaire ces demandes si elles souhaitent perdurer. « En raison de la demande des Millenials, non seulement en matière de qualité mais aussi de durabilité, les entreprises de luxe se voient contraintes de devenir de plus en plus durables dans leur ensemble, même au sein de l’industrie matérialiste au rythme effréné dans laquelle nous vivons. Certaines entreprises ont d’ailleurs déjà adopté le marché de seconde-main au lieu de le considérer comme de la concurrence. Ces marques encouragent les consommateurs à vendre leurs articles dont ils souhaitent se séparer sur des plateformes de revente et reçoivent ensuite un crédit pour acheter des produits de luxe de première main dans les magasins physiques ou online de ces mêmes marques. À mon avis, ces marques, qui seront en mesure d’intégrer la nouveauté et la durabilité, seront certainement en avance sur leurs concurrents et seront plus compétitives sur la durée. »

 

Des différences générationnelles…

Chadi Nouri observe des différences générationnelles quant à la perception de l’achat de luxe en seconde-main. « Les Millenials sont de plus en plus exigeants non seulement en termes de qualité mais aussi en faveur d’un écosystème de luxe où l’économie circulaire comprend également les produits de luxe, alors que d’autres consommateurs, en majorité la génération X, n’ont pas encore une perception très confortable du luxe d’occasion. Parmi ces consommateurs, les vendeurs et les acheteurs d’articles de luxe ne sont généralement pas les mêmes clients. Ils vendront probablement leurs articles sur le marché de deuxième main afin de « nettoyer leurs placards » et de laisser de la place pour quelque chose de nouveau. Alors que les acheteurs de produits d’occasion achèteront leurs produits de luxe sur des plateformes comme la nôtre afin de mettre la main sur un bien très rare ou vintage qu’ils ne trouvent pas sur le marché de première main. »

 

…et aussi culturelles

Selon les cultures, le luxe de seconde-main n’est également pas perçu de la même façon, comme l’explique Chadi Nouri : « De manière générale, avec exceptions bien-sûr, dans le monde occidental, les gens se vantent généralement des avantages obtenus en acquérant des biens sur le marché de seconde main, tandis que dans le monde oriental (à l’exception du Japon), acheter des biens déjà portés est encore un peu perçu comme un achat de « deuxième classe ». Néanmoins, cela dépend de si les articles de luxe achetés sont vintage, rares ou difficiles à obtenir. Parce que dans ces cas précis, l’acquisition d’une pièce vintage comme une Rolex Pepsi de 1969 ou une pièce rare et difficile à obtenir comme un sac Hermès Kelly « Pique-Nique » justifiera non seulement l’achat via le marché de seconde main, mais sera également naturellement impacté par un premium, c’est-à-dire que vous payez un prix plus élevé pour obtenir une pièce vintage ou un article de luxe que vous souhaitez acquérir ici et maintenant, au lieu de devoir patienter plusieurs mois ou années sur des listes d’attente de grandes marques. »

 

Une expérience client optimisée

Au travers de son site, l’entrepreneure souhaite justement proposer une véritable expérience permettant ainsi à ses clients d’accéder à des articles rares et difficiles à trouver. Souvent décrite comme une main de fer dans un gant de velours, elle ne fait aucun compromis lorsqu’il est question de qualité, de service et d’expérience client. « Sur notre plateforme, le but pour nos clients est qu’ils se sentent bien et gagnants d’acheter ou de vendre, d’où notre motto « Feel Good Luxury ». Nous leur donnons accès à des biens de luxe, qu’ils soient intemporels ou non, aux prix « justes » ou optimisés et sans liste d’attente pour les biens les plus rares. Nous leur donnons également la liberté et la flexibilité d’acheter les articles de luxe qu’ils souhaitent, de les chérir aussi longtemps qu’ils le désirent, puis de les remettre sur le marché lorsqu’ils n’en n’ont plus besoin ou qu’ils souhaitent juste un changement. En termes de valeur, plus un bien est rare et intemporel plus il se revendra cher. »

De plus, l’expertise suisse offerte par le site représente une réelle plus-value pour ses clients. « Née et élevée en Suisse, ce pays berceau de marques de luxe, est devenu synonyme de précision et d’élégance valorisant le travail acharné, la qualité et l’authenticité ; des valeurs que je partage et qui font partie intégrante de ma personnalité. Nous pensons que notre expertise suisse nous permet clairement de nous différencier vis-à-vis de nos concurrents. En effet, nous mettons à disposition notre expertise afin de certifier la qualité et l’authenticité de chaque produit, et également afin d’évaluer les prix les plus justes pour tous nos clients, qu’ils achètent ou qu’ils vendent. Le souci du détail est dans notre ADN. »

 

Une clientèle principalement féminine

La clientèle type est principalement féminine avec un âge moyen de 35 ans. « La plus grande tendance à noter est que nos vendeurs et acheteurs sont principalement des femmes. Aujourd’hui, les femmes ont plus de pouvoir d’achat que jamais auparavant et peuvent ainsi acheter pour elles-mêmes. En plus de vouloir se faire plaisir au travers des émotions qu’elles ressentent en portant un produit de luxe, les femmes apprécient également le processus commercial ; elles peuvent acheter des articles de luxe plus souvent et profiter du frisson de l’achat et de la revente. Cela étant dit, nous identifions un segment croissant d’hommes qui offrira des opportunités supplémentaires pour l’industrie du luxe d’occasion dans un avenir proche. »

 

À la recherche de rareté

Les marques qui sont le plus convoitées par les clientes de ChadiLuxury.com sont Rolex, Chanel, Hermès et Gucci. « Pour Rolex, il s’agit généralement de pièces vintage que vous ne pouvez plus trouver, ou alors des pièces contemporaines extrêmement difficiles à obtenir sur le marché de première main avec une liste d’attente de plusieurs années. Pour Chanel, presque tous les produits sont convoités et la plupart se vend proche du prix du détail. Pour Hermès, les Kellys et Birkins sont les grands gagnants et sont généralement vendus à prix élevés s’ils sont vraiment recherchés et toujours en très bon état. Dans certaines parties du monde, les clients recherchent des modèles plus petits et des couleurs plus discrètes de Kellys ou Birkins tandis que dans d’autres, les clients recherchent des tailles plus grandes avec des couleurs plus flashy. Pour Gucci, les produits instantanément reconnaissables sont les plus convoités et les clients achètent principalement cette marque car ils peuvent trouver des pièces intemporelles à des prix optimisés. »

 

Chadiluxury.com, un monde infini d’opportunités

Le site d’e-commerce lancé en 2019 représente déjà une belle réussite pour sa fondatrice qui souhaite à l’avenir consolider ce qui est déjà en place ainsi qu’accroître le nombre de vendeurs et d’acheteurs. « Je souhaite que nos clients puissent entrer dans un monde avec des opportunités infinies où l’achat et la revente de biens de luxe procurent non seulement de l’excitation mais aussi un sentiment de bien-être ou de « feel good », car nos clients ont accès à des biens auxquels ils n’auraient peut-être pas accès autrement et peuvent les revendre quand ils le souhaitent et même parfois avec un premium sur le prix de revente.

Je souhaite aussi continuer de créer une expérience client aussi personnalisée, spécifique et haut de gamme qu’au travers de grandes marques de luxe ou de détaillants de e-commerce tels que Net-a-Porter ou Matches Fashion. Finalement, ma vision est de continuer de procurer de l’émotion à nos clients car chaque article de seconde main possède son inestimable histoire », conclut Chadi Nouri.

En savoir plus sur www.chadiluxury.com

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
2
J'adore
7
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top