fbpx
Vous lisez en ce moment
Chez Arakel, les produits d’exception sont à l’honneur

Depuis juillet, le bar à vins et à tapas gastronomiques Arakel s’est fait sa place à la rue Henri Blanvalet de Genève. Dès lors c’est entre divins crus et délicieuses tapas que les clients aiment passer du temps.

Avec une carte des vins qui fait honneur à la Suisse, la France, l’Italie mais aussi la Slovaquie, vient se marier une carte dinatoire aux produits raffinés et sous forme de tapas dînatoires gastronomiques.

 

Grands vignerons et pépites du futur à la carte

Arakel n’est pas un bar à vins ordinaire, c’est l’achèvement d’un travail de plusieurs années, de formations à travers le monde et de rencontres avec les bonnes personnes aux moments opportuns. Dans ce bar on connaît et propose les classiques d’Europe, mais pas seulement. Les « pépites du futur » comme aime le dire Arakel, ont une place importante sur la carte des vins. Ainsi ce n’est pas moins de 500 références qui se côtoient chez Arakel, provenant de maisons comme Cave SA, AJS FineWine et bien d’autres. Ces vins sont servis dans des verres soigneusement choisis (Riedel pour les vins au verre et Zalto pour l’ensemble de la carte). Pour les petites soifs, il y a une quinzaine de vins ouverts. Une sommelière fait partie de l’équipe, Manon Antunez, et au vu de son brillant parcours elle pourra révéler tous les secrets viticoles/vinicoles. Un florilège de cocktails est également proposé, pour les becs plus sucrés. Les alcools à la carte sont tous d’une qualité premium. Whiskys, cognacs et vodka se côtoient, mais également une chartreuse VEP et la « meilleure tequila du monde ».

 

Un pied sur terre, un pied en mer

Arakel est avant-tout un bar à vins mais une attention toute particulière est mise sur les plats car ce sont ces derniers qui vont accompagner les crus soigneusement sélectionnés par la maison. Les produits sont sourcés chez des producteurs de choix : la sélection de fromages provient de la fromagerie Jacques Duttweiler, la viande de la boucherie Debarre & Decré et les produits de la mer de Planet Caviar. La présentation choisie pour les mets est celle façon tapas gastronomiques, afin de faire profiter toute la tablée de bouchées exquises et de voyager à travers différentes saveurs. On peut faire confiance au chef, Nathan Boche, qui s’est formé dans bon nombre de restaurants cotés au Gault&Millau ou étoilés Michelin. Ainsi commence la balade gourmande : un pied sur terre avec un magret de canard agroforestier séché et affiné, puis un autre pied en mer avec un tartare de thon épicé sur sa chips de tapioca. On ne s’arrête pas en si bon chemin, direction les fromages avec un gruyère « caramel » de 3 ans d’affinage ou encore une mimolette extra vieille (24-30 mois). La carte évolue au gré des inspirations du chef et des saisons.

 

Design composite

Rien n’est laissé au hasard chez Arakel, chaque espace du bar, chaque mobilier a été dessiné, pensé, et aménagé sous l’oeil aguerri de l’architecte d’intérieur Marina Wenger (agence Version M). Le but du propriétaire est de proposer à la clientèle un bar à vins qui sort des stéréotypes : un espace moderne mais chaleureux, chic mais décontracté, proche du client sans l’envahir. Le mélange de matériaux choisis est hétéroclite. Ainsi le laiton, le velours, le bois ou encore la mosaïque se partagent les lieux, ce qui permet aux hôtes de choisir leurs sièges fétiches, parmi la quarantaine de places disponibles. Un espace aménagé tout autour des grandes baies vitrées permet d’y déposer son verre en restant debout, pour les plus motivés. Au sol, parquet et carrelage s’allient pour faire la part belle aux caves qui attirent notre regard dès que l’on franchit la porte.

 

Réussite épicurienne

Arakel découvre le monde de la cuisine à Genève au restaurant Le Floris en 2009 puis c’est le départ pour Londres (Sofitel St-James 5 étoiles) où il y apprend et développe un amour pour le détail, un savoir-faire avec la clientèle, une excellence dans la technique et surtout, une grande passion pour les vins. De retour à Genève, Arakel enchaîne les formations (école hôtelière, haute école de gestion) pour se perfectionner et être prêt afin de réaliser son rêve : ouvrir un bar à vins au centre de la cité de Calvin. Il s’entoure alors d’un chef, Nathan Boche, et d’une sommelière, Manon Antunez, lesquels sont expérimentés et ultra-motivés, à l’image de son fondateur. L’aventure peut commencer, et ainsi naquît Arakel.

Dans cette nouvelle « place to be », on y découvre un univers d’exception, en toute humilité. Les nectars sont versés dans des décanteurs Zalto et proposés dans une verrerie d’exception, mais servis avec autant de simplicité que d’attention, pour laisser au client le plaisir de se sentir le plus possible à son aise.

 

HORAIRE
Du mardi au samedi
Le mardi et mercredi : 18h à minuit
Du jeudi au samedi : 18h à 1h

RÉSERVATIONS
www.arakel.ch
022 300 00 59

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire