fbpx
Vous lisez en ce moment
FIFA17 : vous ne le connaissez pas encore, mais vous allez adorer Alex Hunter !

Et si le meilleur film de foot de l’Histoire était en fait un jeu vidéo ? FIFA 17 lance sa révolution avec « The Journey », « l’Aventure » en français dans le texte. Partez à la découverte d’Alex Hunter – un gamin prodigieux et future star du ballon rond – et avec lui, atteignez les sommets de la Premier League.

Avis aux amateurs de foot, les sensations sont incroyables ! Avis aux « haters » de foot, le scénario est incroyable ! Que vous aimiez ou détestiez FIFA, le foot et les jeux vidéos, vous allez adorer Alex Hunter !

Faire un film sur le foot, c’est la catastrophe assurée

Certains ont tenté de mettre le foot sur grand écran, mais à chaque fois on a eu droit à un bide artistique. Dès que l’on aborde le foot on cinéma, on tombe dans le cliché. De la comédie potache (3-0, Les Seigneurs), à l’exploit pathétique (Shaolin Soccer), en passant par la comédie romantique (Joue-la comme Beckham) ou l’illusion de réalisme (Goal), jamais un film n’a réussi à capter l’essence même du foot : le suspens, le beau geste, la tactique et la scénarisation par le jeu.

Pourquoi ? Parce que le cinéma a des contraintes incompatibles avec le foot. Il ne peut pas s’affranchir du rythme, de la caméra et des acteurs mauvais joueurs. Le foot, lui est libre. FIFA 17 l’a compris, en utilisant les codes du cinéma … mais avec les outils du jeu vidéo : vrais joueurs, vrai rythme de foot, narration plus lente, etc.

 

Who the f**k is Alex Hunter ?

Alex Hunter est un jeune londonien, fils et petit-fils de footballeur à succès. Depuis tout petit il rêve de devenir joueur pro. Il a du talent, il réussit tout ce qu’il tente et à 17 ans il se trouve à un moment crucial de sa carrière, juste à la sortie du centre de formation. Est-il assez bon pour la Premier League … ou doit-il arrêter le foot ? C’est là que vous entrez en matière !

 

Alex Hunter c’est toi, c’est moi, c’est vous, c’est nous tous !

Avec vous, Alex va/doit devenir le meilleur joueur anglais du moment. Vous allez l’aider à gravir tous les échelons en vous entrainant dur et en jouant à fond tous les matchs de la saison. Jusque-là, rien de nouveau et rien de bien différent des autres jeux.

La vraie nouveauté, c’est qu’Alex n’est pas JUSTE un joueur virtuel. C’est un gamin de 17 ans avec ses rêves, ses ambitions et ses problèmes. C’est là que FIFA 17 nous embarque dans un film. Alex Hunter c’est toi, c’est moi, c’est vous, c’est nous tous !

A grand coup de cinématiques, vous allez gérer non seulement Alex Hunter le footballeur, mais aussi et surtout Alex Hunter l’Homme. Quel agent ? Quel club ? Quel contrat ? Quelles relations avec la famille, la presse, les coéquipiers et le manager ? Bref, « The Journey » vous fait vivre les coulisses d’une carrière de footballeur pro comme le cinéma aurait toujours voulu vous le montrer, sans jamais y arriver.

 

Un scénario changeant

La force de « The Journey », c’est d’avoir un scénario changeant. A travers une multitude de saynètes, vous allez influer sur tout le cours du jeu, comme si vous choisissiez vous-même, au cours d’un film, le rôle et les réactions des personnages. C’est incroyablement addictif.

Alex sera plus ou moins arrogant en fonction des réponses à la presse et à ses coéquipiers. Il sera plus ou moins bon en fonction de votre application aux entrainements. Il jouera dans tel ou tel club en fonction de vos propres préférences, etc. Bref, Alex est à la fois un excellent acteur de cinéma et une docile marionnette, c’est jouissif !

 

De vrais personnages avec une vraie storyline

Si « The Journey » est un excellent film de foot, c’est aussi et surtout grâce aux personnages, à leur complexité, à leurs doutes et à leurs interactions. EA Sport a su mettre en place une véritable storyline digne d’Hollywood, en reprenant les codes et en flirtant même avec les clichés.

Alex est issu d’une famille recomposée et métissée, son père a quitté la maison pendant son adolescence et son grand-père est un ancien footballeur international anglais. On comprend donc très vite qu’Alex va vouloir marcher sur les traces son grand-père, retrouver son père et dédier toutes ses victoires à sa mère qui l’a élevé seule ! C’est cliché … mais c’est aussi très Hollywood et donc ça fonctionne !

Alex a un ami d’enfance, Gareth Walker, avec qui il a fait les 400 coups et avec qui il rêve de devenir pro. Comme par magie, les deux joueurs vont signer dans le même club, partager le même vestiaire mais aussi se faire concurrence. On anticipe donc très vite le conflit personnel pour Alex : doit-il privilégier sa carrière ou son amitié pour Gareth ? Là encore, des clichés, mais la réalisation est touchante et efficace !

Alex a aussi des ennemis, comme le méchant Danny Williams qui refuse de l’intégrer à l’équipe. Là, on s’attend à ce qu’Alex réussisse à se dépasser et à convaincre Danny sur le terrain. Encore une fois, un cliché, mais on pardonne volontiers lorsque Danny devient en fait un des meilleurs ami d’Alex au fil du jeu !

 

« The Journey » est donc bien un film !

Bref, vous l’aurez compris, « The Journey » est un film 2.0 plus qu’un jeu vidéo. Incroyablement servi par une musique grandiose, il tire le meilleur du partenariat entre EA Sport et Frostbite, LE moteur de jeu n°1 du moment : des graphismes beaucoup plus nets, des expressions faciales plus vivantes, des foules plus saisissantes, bref … des jeux plus beaux et plus réalistes.

Si l’on ajoute à tout cela une jouabilité exemplaire, en POV (« point of view », c’est-à-dire en contrôlant uniquement Alex et non toute l’équipe comme habituellement), des guests-stars qui ont donné leur voix à leur propre personnage (Harry Kane, Marco Reus, James Rodriguez, etc.), des chants de supporters à vous donner des frissons et des détails rudement réalistes comme le speaker du stade qui demande à un supporter de déplacer sa voiture en plein match … on arrive au croisement le plus parfait entre la réalité, le jeu et le cinéma !

« The Journey » incarne le rêve de gosse à la perfection et Alex Hunter va devenir, à coup sûr, votre double virtuel et votre meilleur ami. Tentez l’expérience !

Pour en savoir plus, rendez-vous ici pour les coulisses

 

Making Off

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire