fbpx
Vous lisez en ce moment
In Bloom, des bijoux pour s’épanouir

In Bloom, des bijoux pour s’épanouir

In Bloom, ce sont des bijoux imaginés pour que les femmes se sentent belles et sûres d’elles. Rencontre avec Victoria, la créatrice de la marque.

L’aventure In Bloom a commencé en octobre 2020, quand Victoria, 30 ans, a lancé en ligne sa marque de bijoux créés à la main en Suisse. Et si elle a depuis été rejointe par trois personnes à temps partiel (Léa et Débora, assistantes marketing et Gabriela, experte en marketing & Brand développement) et fait parfois appel à des free-lances, Victoria reste la créatrice: son univers, ses valeurs et sa personnalité transparaissent dans ses bijoux.

Pour elle, les bijoux sont une armure, une manière de s’exprimer. « Tous les jours, les bijoux que je choisis me permettent d’être n’importe quelle version de moi-même. Je les mets et je deviens celle que je veux selon mon humeur du moment. Et personne ne pourra changer ça », explique-t-elle.

Passionnée de mode, fashion et tendances, Victoria adore l’idée de métamorphose qui s’y rattache car « tout comme notre vie évolue constamment, notre style et les bijoux que nous portons changent au fil du temps ».

 

Partager ses valeurs

Cette idée se retrouve dans le nom de sa marque. « In Bloom, c’est un symbole exprimant la renaissance, le fait de grandir et de prendre confiance en soi. « Bloom » représente cette notion de fleurir. J’y ai rajouté le « in »parce que nous sommes tous encore en train de fleurir. Je suis convaincue que chaque fille et chaque femme s’épanouit avec les années pour devenir la meilleure version d’elle-même. Et toute sa vie, son style la suit et lui permet d’exprimer sa personnalité », précise-t-elle.

En plus de proposer des bijoux dont le but est de « permettre de se sentir belle et confiante », Victoria ajoute qu’elle aimerait aussi vendre « une envie de savoir que dans la vie nous pouvons tout faire ». Partager ses valeurs a été une évidence. « Aujourd’hui les consommateurs, et surtout les jeunes, ne veulent plus juste voir une belle marque. J’ai l’impression qu’on ne doit plus vendre un produit mais une histoire – c’est-à-dire que le client doit sentir qu’il y a quelqu’un derrière ce qu’il achète », dévoile la créatrice.

 

Une marque dédiée aux clientes

Et pour proposer une expérience complète, Victoria a imaginé sa marque comme étant dédiée aux clientes. Cela se traduit de différentes manières. Tout d’abord, quand elle créé une collection, c’est toujours un mixte entre tendances et demandes. « J’essaye vraiment de comprendre ce que les gens aiment parce que le but c’est aussi de créer pour plaire aux personnes qui aiment ma marque », avoue-t-elle.

Elle propose aussi des personnalisations. « Comme chaque femme est différente, permettre de personnaliser le bijou les fait se sentir en confiance, dans le sens où elles commandent vraiment quelque chose qui est adapté à leur morphologie », détaille Victoria.

J’aime bien être une marque dans laquelle les gens se retrouvent – Victoria

S’ajoute encore l’offre d’un service client complet. Pour les fêtes, le site propose des Holidays Specials (emballages cadeaux). Et toute l’année, les paquets sont accompagnés d’un petit bouquet de fleurs séchées. Si une commande est destinée à être offerte, la boîte sera entourée d’un ruban doré. « J’aimerais que la personne qui vient sur mon site sache qu’elle pourra y trouver tout ce dont elle a besoin. J’aime bien être une marque dans laquelle les gens se retrouvent », confie-t-elle.

 

Une marque inclusive

A noter encore que Victoria cherche à être le plus inclusive possible.Travaillant sur le marché du bijou plaqué or, elle propose quand même certains modèles en argent. Elle s’explique:« quand j’ai réalisé que 20% des femmes en Suisse ne pouvaient pas porter mes bijoux parce qu’elles aiment les pièces en argent, ça a été important pour moi d’ajouter de telles options dans ma marque ». Et toujours dans l’idée de créer pour tout le monde, elle aimerait aussi pouvoir proposer à l’avenir des bijoux pour toutes les tailles – actuellement seuls certains bijoux ont des variantes.

Un objectif parmi d’autres car Victoria fourmille d’idées pour l’avenir: trouver une constante de vente, faire un pop-up store, développer de nouvelles catégories, et peut-être ouvrir un jour une boutique physique. Tant de projets pour celle qui se verrait bien devenir « une des marques de bijoux suisses qui comptent ».

Pour en découvrir davantage, rendez-vous sur son site.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
3
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

© 2020 SOCIALIZE MAGAZINE. Socialize® est une marque déposée appartenant à Elitia Group Sàrl.
Scroll To Top