fbpx
Vous lisez en ce moment
Ukiyo, le Noodle Bar & Restaurant s’installe rive gauche !

A peine un an et demi après l’inauguration de sa première adresse place Grenus, le noodle bar & restaurant Ukiyo ouvre sur la rive gauche et prend ses quartiers à l’avenue de Frontenex. On y déguste les fameux udon dont raffolent les fans avertis de délices nippons.

Exit sushis, sashimis et autres nigiris. La nouvelle tendance culinaire japonaise qui buzze chez les foodies ? Les bouillons à base de nouilles que l’on déguste sur le pouce au coeur des ruelles tokyoïtes bardées de gargotes. Ramen ou udon, à chacun son péché mignon. A Genève, c’est chez Ukiyo que l’on se régalera de ces fameux bols fumants. Depuis son ouverture à la place Grenus, l’adresse fait fureur chez les aficionados de saveurs made in Japan. Forte de son succès, un second restaurant vient d’être inauguré sur la route de Frontenex.

 

Au temple des nouilles

A la carte du tout nouveau bar à noodles de la rive gauche ? Les hits qui font le succès de l’enseigne originelle : une belle sélection de ramen et surtout d’udon, les fameuses nouilles blanches et épaisses, composées de farine de blé tendre ultra populaires au Pays du soleil Levant. Des spécialités qui font accourir le Tout-Genève. Il faut dire que chez Ukiyo, on ne badine pas avec la tradition : les nouilles sont concoctées maison, à l’aide d’une machine directement importée du Japon, permettant d’assurer une qualité incomparable et de proposer des variantes inédites, tels que les udons aromatisées au thé vert ou encore teintées à l’encre de seiche. Comme dans les cantines tokyoïtes, les adeptes peuvent même observer l’élaboration de leurs nouilles faites minutes dans la cuisine ouverte.

 

Le Japon dans l’assiette

Parmi les highlights des lieux, le Niku Udon, dont la préparation nécessite trois jours entiers. Il s’agit d’un bouillon servi avec des lamelles de boeuf et d’oignons macérées dans une sauce dont seul Ukiyo a le secret, et agrémenté des fameuses nouilles. D’autres soupes, comme le Ebi Udon ou le Kakiage Udon, sont servies avec des tempuras de crevettes pour l’une, et de légumes pour l’autre. Le restaurant propose également un Vegan Udon, dont le bouillon est élaboré à base de champignons shitake et d’algue Kombu ou encore un savoureux Wafu Ramen (ramen dans un dashi à base de poulet et de poisson servis avec des tranches de poulet, un oeuf onsen, des germes de mungo, des oignons de printemps, des graines de sésames et du gingembre). La carte d’Ukiyo regorge également d’autres merveilles japonaises, tels que les gyozas, les salades wakame, les mochis ou le don, ce bol de riz chaud agrémenté d’accompagnements divers. Du côté des boissons, le sommelier propose un large éventail de sakés, dont les bouteilles calligraphiées ornent le bar et les murs du restaurant.

 

Deux Chefs aux fournaux

Afin de pouvoir offrir le meilleur des saveurs du pays du Soleil Levant au public genevois, Ukiyo travaille avec deux chefs japonais spécialisés : Masaru Sakagami et Kiyomi Sasaki. Coqueluche de la gastrosphère tokyoïte, Masaru est arrivé récemment à Genève. Son rêve ? Obtenir une première étoile au Guide Michelin. Kiyomi, quant à lui, est un passionné et un expert des nouilles Udon. Titulaire d’un diplôme de sommelier en saké, il a travaillé notamment au Lausanne Palace ou au restaurant Kamome à Genève. Il officie actuellement comme consultant pour Ukiyo.

 

Atmosphère manga et JPOP

L’assiette n’est pas la seule à téléporter les convives en terres nippones : pouvant accueillir jusqu’à 80 personnes, le restaurant s’orne d’une grande fresque mettant en scène un personnage de manga dégustant un plat de udon. Un fond discret de JPOP parfait le tableau. Comme à Tokyo, les convives sont servis en 5 minutes chrono, une fois la commande passée. Bavette autour du cou, il ne reste plus qu’à aspirer bruyamment ses nouilles, comme le veut la tradition.

> En savoir plus ukiyo-noodlebar.com

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire