fbpx
Vous lisez en ce moment
12 conseils importants sur la façon de lâcher-prise et se libérer

12 conseils importants sur la façon de lâcher-prise et se libérer

Socialize Life

Découvrez douze conseils sur la façon de lâcher-prise pour développer sa liberté personnelle!

Jack Kornfield, moine bouddhiste américain enseignant le courant Vipassana dans la tradition du Theravada, disait « Lâcher prise ne signifie pas se débarrasser. Lâcher prise signifie laisser faire. Lorsque nous nous laissons faire avec compassion, les choses vont et viennent toutes seules.« 

Tenir la douleur ne règle rien. Rejouer le passé encore et encore ne le change pas, et souhaiter que les choses soient différentes ne l’améliore pas. Dans certains cas, en particulier en ce qui concerne le passé, tout ce que vous pouvez faire est d’accepter tout ce à quoi vous vous accrochez et de le laisser partir. C’est comme ça que tout change. Vous devez abandonner ce qui vous fait mal, même si cela vous semble presque impossible. Décider de conserver le passé vous empêchera de créer un fort sentiment de soi – un soi qui n’est pas défini par votre passé, mais plutôt par qui vous voulez être. Curieusement, les sensations douloureuses peuvent être confortables, surtout si elles sont tout ce que vous connaissez. Certaines personnes ont du mal à abandonner leur douleur ou d’autres émotions désagréables à propos de leur passé parce qu’elles pensent que ces sentiments font partie de leur identité. À certains égards, ils peuvent ne pas savoir qui ils sont sans souffrir. Cela les empêche de se laisser aller, de lâcher prise.

Si vous avez du mal à laisser tomber le passé, une mauvaise relation, des rancunes, etc., ces 12 conseils pourraient vous aider!

 

1. Comprenez que les relations que vous pensiez avoir seront différentes de celles que vous avez réellement

Nous devons accepter la personne que nous sommes en ce moment et la façon dont les autres le sont aussi. Au fil du temps, nous continuons à apprendre que les choses ne se passent pas toujours comme prévu – en fait, ça n’arrive presque jamais. Si vous prenez conscience de vous et de votre partie de vos relations, elles s’amélioreront; cependant, vous devrez peut-être également accepter des faits concernant certaines personnes de votre vie. Pratiquer la gratitude, l’appréciation et la confiance dans le processus.

 

2. Ne soyez pas investi.e dans le résultat quand il s’agit des relations humaines, cela conduit souvent à la déception

Les attentes nous permettent de rester coincés car elles nous font craindre certains résultats. Il n’y a aucune garantie dans la vie et il n’y a rien que nous puissions vraiment faire pour obtenir les résultats que nous souhaitons dans les relations humaines. Lorsque nos attentes ou besoins ne sont pas satisfaits, nous devons répondre de manière rationnelle et appropriée. Parfois, cela signifie fixer des limites respectueuses; d’autres fois, cela signifie lâcher prise.

 

3. Ne vivez pas enchaîné.e lorsque vous avez la clé. Nous vivons avec des croyances auto-limitatives que nous laissons définir qui nous sommes

Nous pensons: « Je ne pourrais jamais faire ça! » ou « Je ne pourrais jamais y arriver! » Si vous y croyez vraiment, vous n’atteindrez jamais vos objectifs. Ouvrez votre esprit et croyez en vous. Il y aura beaucoup de gens qui vous diront que vous ne pouvez pas le faire. C’est à vous de leur prouver le contraire.

 

4. Oubliez l’idée que vous pouvez contrôler les actions des autres. Nous n’avons vraiment de contrôle que sur nous-mêmes et sur la façon dont nous agissons

Vous ne pouvez pas changer une autre personne, alors ne perdez pas votre temps et votre énergie à essayer. Il s’agit du plus grand facteur qui pousse les gens à conserver des comportements inutiles, comme le besoin de plaire. Nous pensons: « Si je fais tout ce qu’il faut pour tout le monde, ils ne se fâcheront jamais contre moi. » C’est faux!

 

5. Ne vous inquiétez que de ce que vous pensez de vous

Libérez-vous du contrôle de ce que les autres pensent. Commencez à prioriser ce que vous pensez de vous-même. Comme l’a dit le Mahatma Gandhi, « le bonheur, c’est quand ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites sont en harmonie. » Vous ne pouvez pas vivre selon vos valeurs si vous vivez pour l’approbation des autres.

 

6. Laissez place aux erreurs

Avez-vous fait une erreur ou dit quelque chose de stupide? Ce n’est pas grave! Utilisez l’expérience pour apprendre et faire une blague. Cela ne vous rend pas stupide de dire quelque chose de mal ou de stupide: cela vous rend humain, et parfois même drôle.

 

7. Acceptez les choses que vous ne pouvez pas changer

Arrêter de souhaiter que les choses soient comme elles étaient autrefois. Plongez-vous dans le moment présent. C’est là que la vie se passe. Vous ne pouvez pas changer le passé; vous ne pouvez prendre des décisions qu’aujourd’hui pour définir votre avenir.

 

8. Ne vous prenez pas trop au sérieux

Cela vous permettra de vous détendre et de profiter du voyage de la vie. Rions avec nous-même et contre nous-même.

 

9. Faites ce qui vous fait peur

La peur nous empêche de faire beaucoup de choses parce qu’elle ferme nos esprits aux possibilités de développement de notre avenir et nous enferme dans notre zone de confort. La plupart des peurs nous remplissent de doutes et de «si» qui nous emprisonnent. Plus vous en ferez pour sortir de votre zone de confort, plus la peur s’apaisera. Dans la vie, faites ce qui vous fait peur et vous grandirez et réussirez!

 

10. Exprimez ce qui fonctionne pour vous

Trouvez votre voix et partagez avec les autres ce que vous pensez et ressentez de manière rationnelle. Si vous continuez à communiquer avec les autres ce qui fonctionne et ne fonctionne pas pour vous, vous ne bousculerez plus vos émotions. S’exprimer est un élément important pour se sentir bien dans sa peau et dans ses relations.

 

11. Permettez-vous de ressentir des émotions négatives

Que vous ayez perdu un être cher par la mort ou une rupture, honorez votre perte. Essayer d’ignorer vos émotions négatives prolongera votre souffrance. La perte est difficile à vivre et il est normal de se permettre d’être blessé.e et triste. Laissez-vous ressentir et passez par le processus de deuil afin d’avancer.

 

12. Apprenez le pardon

Le ressentiment et la réticence à pardonner vous garderont enfermés dans le passé et vous empêcheront d’avancer dans votre vie. N’oubliez pas que lorsque vous pardonnez, vous ne le faites pas pour l’autre personne. Vous le faites pour vous-même. Pour aucune autre raison que cela: pardonner et lâcher prise.

 

Carl Jung, médecin psychiatre suisse et penseur influent du début du 20è siècle, a dit: « Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir. » Il y a une leçon à tirer de cela pour nous tous: essayez de laisser tomber tout ce qui vous empêche de vous expérimenter. Vous vous rendrez probablement compte que vous n’êtes pas ce que les autres disent que vous êtes. Vous n’êtes pas votre douleur, votre passé ou vos émotions. Ce sont les idées négatives sur nous-mêmes et notre autodiscussion blessante qui entravent la personne que nous voulons vraiment être. Être capable de lâcher prise nécessite un fort sentiment de soi, qui vous donne la possibilité d’apprendre et de grandir à partir de vos expériences.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
1
excité.e
0
J'adore
3
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top