fbpx
Vous lisez en ce moment
Chalet Chocolat a pris ses quartiers à Oassis Crissier

Chalet Chocolat a pris ses quartiers à Oassis Crissier

Elle a les yeux qui pétillent Stéphanie Oberson lorsqu’elle nous parle de chocolat. Cette jeune entrepreneuse de 30 ans s’est lancée à son compte en septembre 2018 et produit artisanalement du chocolat et autres gourmandises.

Retour sur le lancement de son entreprise Chalet Chocolat, les valeurs qui lui sont chères ainsi que son tout nouveau local à Crissier.

 

Celle qui se définit comme « une grande consommatrice de chocolat » ne pensait pas en faire sa carrière au départ. Après un parcours « décousu », Stéphanie Oberson est finalement revenue à son premier amour : la nourriture. « À plusieurs reprises, j’ai tenté de travailler dans un domaine différent, mais c’est toujours la nourriture qui l’emporte. J’ai donc décidé de me lancer à mon propre compte pour du chocolat et je suis très heureuse de cette décision. Je suis contente de me lever le matin et de venir travailler, c’est vraiment un super job », explique-t-elle.

 

 

Une affaire familiale

Une aventure qui débute alors en septembre 2018 à Renens dans la maison familiale sous le garage de ses parents. « J’ai acheté des machines d’occasion et nous avons meublé le laboratoire au fur et à mesure. Nous faisions les marchés de Lausanne tous les samedis et avions une boutique en ligne pour se faire découvrir. » Depuis ses débuts, elle reçoit le précieux soutien de ses parents qui l’aident notamment avec la logistique ou encore la tenue de la boutique. Son amie d’enfance, Lisa, a également rejoint l’équipe de Chalet Chocolat : « Avant, je faisais tout toute seule et j’ai décidé d’engager Lisa. Elle prend part au processus créatif. Lorsqu’elle a une nouvelle idée, on en discute ensemble. Ce sont tout le temps des bonnes idées ! (rires) Nous avons une dynamique qui fonctionne très bien. »

 

Les spécialités de la maison

Parmi les spécialités qui remportent le plus de succès, on retrouve le chocolat au lait & chai (testé et approuvé) ainsi que le chocolat Stracciatella. On mentionnera encore la pâte à tartiner avec 50% de noisettes et 50% de chocolat sans huile (un délice) et les plaques de chocolat rustique avec de grosses noisettes. Pour Noël, Chalet Chocolat propose de nouvelles créations pour les gourmand.e.s telles que des petits chalets ou des pingouins en chocolat découpés et assemblés à la main. Plus originaux encore, les igloos au chocolat blanc, imaginés par Lisa, qui contiennent en leur sein de la pâte à tartiner, garantis 100% yummy !

 

 

Un nouvel emplacement

Aujourd’hui, Chalet Chocolat a sa propre surface de vente ainsi qu’un grand laboratoire dans le nouveau quartier Oassis à Crissier. « C’est un quartier neuf et cela nous permet d’avoir une nouvelle dynamique. De plus, le local que l’on a trouvé ici était pile de la bonne taille et nous avons pu faire tous les aménagements que l’on souhaitait. Il y a aussi toute une démarche écologique de la part du quartier. Il y a des panneaux solaires, des potagers sur le toit, une cour intérieure avec plein de plantes et des herbes aromatiques juste devant nos fenêtres… C’est vraiment un côté qui m’a séduite », précise-t-elle.

 

Une marque engagée

En effet, Stéphanie Oberson souhaite privilégier une approche durable pour Chalet Chocolat. Dans cette optique, les emballages plastiques ont été complètement bannis au profit de contenant à base de fibres et de bois réalisés en Suisse. « Nous adoptons cette démarche afin de réduire notre impact sur l’environnement et sur l’homme. Le cacao est un produit qui vient de loin et qui a beaucoup d’intermédiaires. Nous essayons ainsi de limiter notre impact autant que possible. »

 

La jeune femme essaie également d’entretenir des liens personnels avec les producteurs avec qui elle collabore.  » Nous avons entre 8 à 10 origines de cacao différents. Dans mes objectifs à court terme, quand cela sera à nouveau possible, je souhaite aller directement à la rencontre des producteurs. J’ai envie de connaître les personnes qui travaillent le cacao que je vais utiliser. Nous sommes le maillon final, je veux avoir conscience de ce qui se passe au tout début de la chaîne. »

 

 

Partisane du consommer moins mais mieux, elle rappelle que cela s’applique aussi au chocolat. Pour le choix des fournisseurs, Stéphanie Oberson a une liste de critères très stricts sur lesquels elle ne transige pas. « Nous faisons très attention à la déforestation illégale, le travail des enfants ainsi qu’à tout ce qui est du développement de l’environnement social et environnemental autour des plantations. Les fournisseurs qui traitent directement avec les producteurs s’engagent à offrir une rémunération juste et à faire des investissements pour créer des écoles ou reforester. »

 

Des clients toujours au rendez-vous

Malgré la crise sanitaire, Chalet Chocolat a su garder une clientèle fidèle comme nous l’explique la chocolatière : « Je dirais qu’on fait partie de la minorité qui a eu beaucoup de chance. Nous sommes vraiment conscients de la chance que l’on a d’avoir du travail tous les jours et d’avoir des gens formidables qui viennent acheter du chocolat chez nous. Avec la nouvelle boutique, on voit que ces personnes étaient très impatientes de revenir et c’est vraiment chouette, car on se dit que malgré la situation, les gens sont toujours au rendez-vous. On est vraiment gâtés. On espère que cela va durer. »

 

Lorsque l’on demande à l’entrepreneuse si elle a des conseils pour les artisans qui ont été plus durement touchés par la crise, elle souhaite premièrement lancer un message d’espoir : « Je pense qu’il y a eu une vraie prise de conscience avec le fait de consommer local et soutenir les petits artisans. Si on doit retirer un message de cette situation, c’est qu’il y a de l’espoir pour la suite et que les consommateurs vont peut-être aussi changer leurs habitudes », puis d’ajouter : « Un conseil que je peux donner, c’est de développer les ventes en ligne, d’avoir au moins une petite carte ou une sélection de produits en ligne. Il faut aussi se mettre sur les réseaux sociaux, même si ce n’est pas instinctif pour tout le monde » , conclut-elle.

 

Plus d’informations sur: www.chaletchocolat.ch

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
1
J'adore
3
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

© 2020 SOCIALIZE MAGAZINE. Socialize® est une marque déposée appartenant à Elitia Group Sàrl.
Scroll To Top