fbpx
Vous lisez en ce moment
Et si on arrêtait de se prendre la tête ? Les conseils de la blogueuse Mélanie Blanc

Et si on arrêtait de se prendre la tête ? Les conseils de la blogueuse Mélanie Blanc

Virginie

Blogueuse depuis 7 ans, Mélanie Blanc nous confie ses nouvelles habitudes et les défis qu’elle se lance au quotidien afin de vivre la vie « en plus simple ».

Vous verrez que cela passe par une prise de conscience à différents niveaux et des petits gestes faciles à mettre en pratique dans la vie de tous les jours. Faites un pas vous aussi vers la vie sans chichis !

 

Se débarrasser du superflu pour se recentrer sur l’essentiel

Après avoir pratiqué pendant plus de 10 ans le métier de journaliste lifestyle, Mélanie Blanc décide d’ouvrir son blog sur lequel elle prône un retour à « la vie en plus simple ». Elle y partage depuis 7 ans ses trouvailles, ses astuces, ainsi que son regard sur des thématiques actuelles, le tout agrémenté d’une plume drôle et décomplexée. L’élément déclencheur pour cette journaliste ? La démesure ! « À force de voir le nombre de nouveautés en mode, beauté, déco, j’ai ressenti un vrai sentiment d’overdose. Rédiger pour la quinzième fois un article sur la tendance zèbre, sur le retour du rouge à lèvres mat, sans parler de mes armoires qui débordaient de pièces que je ne portais jamais, de ma salle de bain qui était envahie de produits que je stockais depuis des années, j’en ai eu ras-le-bol. J’ai ressenti un véritable besoin de vide. Après avoir passé pas mal d’années à me concentrer sur le superflu en oubliant l’essentiel, j’ai décidé d’opter pour une autre technique : me débarrasser du superflu afin de me concentrer sur l’essentiel. » explique-t-elle. Un cheminement qui l’a poussée notamment à adopter de nouvelles habitudes.

Consommer moins pour être plus heureuse

Dans sa quête d’une vie plus simple, Mélanie Blanc a décidé de changer drastiquement sa façon de consommer afin de se retirer du « jeu de l’hyper-consommation ». Pour ce faire, elle s’est lancé en 2014 un grand défi : « Le gros déclencheur a été de faire une année sans shopping. Durant cette année, je n’ai acheté ni fringues, ni accessoires, ni chaussures. Quelle liberté ! Je me suis rarement sentie aussi légère qu’en me retirant du jeu de l’hyper-consommation. Parce que je ne pense pas qu’il y ait fondamentalement un problème avec la consommation. C’est plutôt le trop qu’implique l’hyper-consommation qui pose problème. En réfléchissant plus régulièrement à ma consommation, j’ai l’impression de reprendre le pouvoir. » Ce changement dans sa façon d’appréhender sa consommation lui a également permis de prendre les choses moins au sérieux : « Je crois vraiment que je suis fondamentalement plus cool. Je me suis aussi surprise à être beaucoup plus sensible à la nature, aux paysages, aux chants des oiseaux. Et, ça, je n’y aurais pas forcément pensé. »

 

3 habitudes à prendre pour se simplifier la vie

Mélanie Blanc met à disposition gratuitement sur son blog un guide intitulé « 3 habitudes qui vont changer votre vie ». Un condensé de son expérience personnelle pour se simplifier la vie et dire au revoir au stress grâce à trois habitudes très simples que tout le monde peut adopter. Premièrement, on désactive toutes les notifications de tous nos appareils électroniques. Deuxièmement, on éteint la radio ou la télé lorsque l’on se prépare le matin et, finalement, on se met à la méditation. On ne vous en dit pas plus et on vous laisse découvrir le pourquoi du comment dans son guide disponible ici.

Meditation GIF - Find & Share on GIPHY

 

Nous lui avons demandé si elle avait une quatrième habitude à nous conseiller, à ajouter à la liste : « J’adore me fixer un défi par mois. Ça me permet de me concentrer sur un domaine sans que l’enjeu soit trop important. Ça peut être de ne pas utiliser d’ascenseur, de ne pas manger de viande, de ne pas boire d’alcool, de ne pas me justifier. Fixer un mois, ça permet de mettre juste le bon niveau de tension pour que ce ne soit pas trop facile mais pas trop difficile non plus. En plus, on apprend une tonne de choses sur soi : ce qu’on aime, ce qu’on aime moins, ce qui nous fait du bien, ce qui nous en fait moins. C’est super fun. » De plus, elle ajoute qu’il est important de ne pas tout prendre trop au sérieux : « Depuis toutes ces années, j’ai compris que d’essayer des choses, c’était plus important que d’arriver à en endroit précis. D’ailleurs, quand on se focalise moins sur un but à atteindre, on laisse la place à la surprise, aux rencontres. Il faut oser moins tout contrôler, laisser venir, accueillir ce que la vie a à nous offrir. »

 

Les enseignements du confinement

Tout le monde n’a pas vécu le confinement de la même façon et certaines personnes ont peut-être pu en apprendre davantage sur elles-mêmes. C’est d’ailleurs là une des autres recommandations de la blogueuse : « Essayer de s’observer le plus souvent possible. Observer comment on réagit dans nos interactions avec les gens, comment notre mental s’emballe. Prendre aussi souvent que possible place dans le poste d’observation. Et juste s’observer. Sans se juger. C’est une habitude à prendre qui nous permet de moins vivre sur pilote automatique et de savourer un peu plus ce fameux instant présent. » De son côté, étant indépendante, elle nous confie que son quotidien ne s’est pas vraiment retrouvé chamboulé au cours de cette période. À un détail près : « La grande différence, c’était que mon amoureux et ses deux enfants étaient presque tout le temps à la maison. Pour que ça se passe le mieux possible, j’ai essayé de m’occuper un maximum de mes fesses et de faire confiance aux gens qui m’entourent pour s’occuper des leurs. Je ne sais pas pourquoi mais je me suis très rapidement dit que si je faisais des remarques chaque fois que je trouvais que les enfants passaient trop de temps devant les écrans ou que mon amoureux ne débarrassait pas tout de suite le lave-vaisselle, ce confinement risquait de mal se passer ! M’occuper plus de mes fesses, c’est ce que j’ai retiré de positif de ce confinement. »

The Hills Lol GIF by Robert E Blackmon - Find & Share on GIPHY

 

Finalement, lorsqu’on lui demande ce que l’on peut modifier à nos habitudes pour vivre une vie « plus simple » en cette phase de déconfinement, elle nous répond simplement : « Se rappeler le plus souvent possible de ce qui nous a particulièrement plu durant cette période et essayer de conserver ces ingrédients dans notre vie de tous les jours. Pourquoi ne pas choisir une image ou un mot qui nous le rappelle et la.le mettre bien en évidence quelque part, parce que, une fois de retour dans notre train-train, on aura vite fait d’oublier tout ça. »

Quelle est votre réaction
bof bof
2
Content.e
1
excité.e
0
J'adore
13
Pas fan
2
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top