fbpx
Vous lisez en ce moment
Exposition Gus Van Sant – Plongée au cœur de l’intime du cinéaste américain

L’exposition Gus Van Sant propose une rétrospective inédite en Suisse autour des films et des œuvres plastiques du cinéaste américain. Elle explore une œuvre forte d’un univers profond et impertinent.

Jusqu’à mi-janvier, le musée de l’Elysée, en co-production avec la Cinémathèque Suisse, dévoile une œuvre résolument intimiste de Gus Van Sant. Ce réalisateur américain de 65 ans est connu et reconnu comme le réalisateur engagé d’Elephant (2003), film abordant la tuerie du lycée de Columbine, de Last Days (2005) évoquant le suicide du chanteur Kurt Cobain, de l’oscarisé Good Will Hunting (1997) et encore du biopic sur l’activiste gay Harvey Milk (2008).

Dans les différentes salles du Musée de l’Elysée, s’expose une œuvre large cinématographique et photographique. Se découvrent alors des extraits de ses œuvres indépendantes comme Mala Noche (1986), Drugstore Cowboy (1989) ou My Own Private Idaho (1991) éclairant une certaine adolescence américaine loin des projecteurs, évoluant dans leurs cadres à eux. Dans cet univers, ne cherchez pas des séquences de Good Will Hunting ou de ses œuvres commerciales, mais accueillez un art intimiste comme une courte vidéo de River Phoenix dans My Own Private Idaho, une brève interview d’une jeune Suisse vivant aux Etats-Unis, expulsé de son domicile et retrouvant refuge chez Gus Van Sant lui-même ou encore un essai succinct sur les cinq meilleures manières de se tuer, mettant le cinéaste en valeur.

Hors de son œuvre cinématographique, l’artiste s’illustre aussi dans la photographie. Et à ce titre, les multiples polaroïds capturant le sourire enfantin de Daniel Day-Lewis, l’expression dramatique de Matt Damon ou l’air désinvolte de Keanu Reeves donnent un léger aperçu de la profondeur du regard de Gus Van Sant. En soi, les couloirs du Musée de l’Elysée livre un nouveau regard du cinéaste américain, en plongeant l’âme du visiteur dans l’intime même d’un réalisateur engagé et dans une œuvre humainement sensible.

Expositions à voir du 25 octobre 2017 jusqu’au 7 janvier 2018.
À visiter du mardi au dimanche de 11h à 18h.

> Plus d’infos sur elysee.ch

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire