fbpx
Vous lisez en ce moment
Février sans supermarché, 6 gestes simples à adopter

Février sans supermarché, 6 gestes simples à adopter

Virginie

Popularisée en 2017 par le site « En Vert Et Contre Tout », la 4e édition de l’opération collective « Février sans supermarché » est lancée ! En 2018, pas moins de 20’000 personnes en Suisse ont pris part au défi. Pourquoi pas vous ?

Soutenir les petits producteurs, les commerces indépendants, les épiceries de quartier, manger local, s’initier à la vente en vrac ou encore se rendre au marché, voici ce que propose l’initiative lancée par le site En Vert Et Contre Tout ! « Cette initiative est l’opportunité de faire savoir aux grandes surfaces que nous ne sommes pas d’accord avec le sur-emballage, le kilomètre alimentaire qui explose les scores ou les politiques de prix qui écrasent les petits producteurs et tuent le commerce de proximité », explique Leïla Rölli, fondatrice du site.

Selon une étude de l’Office fédéral de l’environnement* les ménages suisses produisent chaque année environ 1 million de tonnes de déchets alimentaires. L’équivalent de 60kg de déchets par personne et par an pourrait être évité, soit plus de la moitié.

Bien entendu, le but de l’opération n’est pas de culpabiliser les personnes faisant leur achat en grande surface mais de les sensibiliser à leur consommation. Si vous ne vous sentez pas de bannir totalement les supermarchés mais que vous souhaitez tout de même y contribuer, il y a de petites habitudes simples à prendre et à continuer d’appliquer tout au long de l’année. Voici nos six propositions de gestes simples à adopter.

 

1- Faire ses courses le ventre plein

Avant de partir faire vos courses, jetez un oeil dans vos placards et listez ce dont vous avez vraiment besoin. Une astuce intéressante à savoir est d’éviter de faire ses achats le ventre vide ! Vous céderez ainsi moins à la tentation ! Avec la sensation de faim, le caddie se remplit bien plus vite et pas que de bonnes choses !

2 – Télécharger l’application « Too Good To Go »

Et si vous n’êtes pas d’humeur à cuisiner, l’application Too Good To Go permet aux commerçants de réduire leur gaspillage alimentaire en proposant aux clients des paniers surprise composés des invendus du jour. Une superbe initiative à encourager ! Si les pettits commerçants ont rapidement été séduits par le concept, Migros a récemment annoncé officiellement avoir rejoint la la plateforme pour distribuer les invendus.

  

3 – Privilégier les circuits courts et les commerçants proches de chez vous

Repérez un ou deux aliments que vous achetez normalement en grand surface et pour lesquels des alternatives proches de chez vous existent. Par exemple, achetez votre pain directement chez le boulanger. Privilégiez l’épicerie du coin pour les petites courses rapides ou encore prenez votre ristretto à l’emporter dans un café à proximité de votre travail.

Privilégiez les circuits courts en commandant un panier de fruits et légumes directement auprès de producteurs. Les grandes surfaces leur imposent toujours plus de standard à respecter concernant la taille, l’apparence ou encore la couleur des fruits et légumes. À cause de cela, un nombre considérable de denrées alimentaires est jeté car ces dernières ne correspondent pas à ces normes. L’entreprise Ugly Fruits rachète des fruits et légumes 100% bio et parfois un peu « moches » auprès de producteurs afin de limiter le gaspillage alimentaire. Elle propose chaque semaine des paniers garnis adaptés à vos besoins avec en prime des idées de recettes à réaliser !

 

4 – Aller faire son marché

Et si nous reprenions l’habitude de se rendre au marché le samedi matin ? Baladez-vous entre les différents stands et prenez le temps de (re)découvrir la diversité des produits proposés. De plus, le maraicher a toujours de bonnes astuces ou recettes à partager ! En plus de soutenir leurs activités, vous passez un moment convivial.

5 – Cuisiner davantage

Mettre la main à la pâte et faire participer toute la famille ? Voilà une bonne idée qui plaira aux petits comme aux grand. Cuisiner vous-même prendra certes un peu plus de temps que d’acheter du « tout prêt », mais c’est aussi l’occasion d’organiser une belle activité en famille.

Cela concerne également les produits d’entretien par exemple. En plus d’une belle économie, vous saurez de quoi ils sont composés, et dites aurevoir aux produits chimiques ! Avec quelques recherches sur internet, vous verrez qu’il existe des alternatives bio et naturelles pour la plupart des produits que vous utilisez.

 

6 – Consulter les groupes d’entraide sur les réseaux sociaux

Vous aimeriez participer à l’initiative du « Février sans supermarché » mais ne connaissez pas vraiment les options qui s’offrent à vous ? Vous vous demandez où acheter votre papier toilette ailleurs qu’en grande surface ? Des groupes d’entraide sur Facebook ont été créés pour répondre à ce type d’interrogations. Rejoignez celui de votre région pour y trouver tous les bons plans pour passer un mois de février sans supermarché !

En bonus, nous vous glissons la recette simple et rapide de Fanny Desfray du site En Vert Et Contre Tout pour fabriquer sa lessive maison :

Il vous faut :

  • 3 litres d’eau
  • 130 grammes de savon de Marseille râpé
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  1. Commencer par faire bouillir les 3 litres d’eau, puis retirer la casserole du feu
  2. Ajouter les 130 grammes de savon de Marseille râpé et remuer jusqu’à sa dissolution complète.
  3. Ajouter ensuite les deux cuillères de bicarbonate de soude.
  4. Verser dans un pot en verre avant que le mélange ne refroidisse.

Il est possible d’ajouter des fragrances au mélange afin de parfumer sa lessive. Attention aux huiles essentielles colorantes qui pourraient tâcher votre linge comme la cannelle ou la mandarine. Incorporez-les uniquement lorsque le mélange est froid, et le tour est joué !


* Communiqué de l’Office fédéral de l’environnement à retrouver ici.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top