fbpx
Vous lisez en ce moment
La Suisse, pays de la châtaigne

L’automne est LA saison de la châtaigne en Suisse. Et même si 2018 ne sera pas une année de récolte exceptionnelle, les rendez-vous mettant ce fruit à l’honneur sont nombreux. Suisse Tourisme livre quelques conseils pour profiter des traditions autour de la châtaigne cet automne dans toute la Suisse.

Les traditions autour de la châtaigne ne datent pas d’hier dans notre pays. Ce fruit occupait jadis une place à part dans l’alimentation de base, surtout dans le sud de la Suisse, en Valais et dans la région du lac des Quatre-Cantons.

La cuisine traditionnelle helvétique compte d’ailleurs plusieurs plats à base de châtaignes, à l’image de la brisolée, spécialité valaisanne préparée avec des châtaignes rôties, du fromage, de la viande séchée et des fruits frais. Le gâteau aux châtaignes et les marrons chauds sont également des délices incontournables de l’automne. Divers noms de localités, tels que Kastanienbaum (LU) ou Kestenholz (SO), témoignent de l’importance et de l’ancrage de ce fruit à la bogue épineuse dans l’histoire de la Suisse.

Les châtaignes aiment la chaleur et sont très sensibles au gel tardif. Pourtant, malgré la chaleur et la longueur exceptionnelles de cette saison d’été, la récolte de châtaignes 2018 devrait être dans la norme, d’après les prévisions de l’association «Pro Kastanie Murg» (SG). Les possibilités de découvrir la châtaigne sont multiples cet automne, tant sur le plan culinaire que culturel.

 

Le ramassage de châtaignes, une activité enrichissante…

…à la châtaigneraie de Fully (VS)
La châtaigneraie de Fully est un lieu idéal pour une excursion automnale en famille. Au mois d’octobre uniquement, les visiteurs y sont autorisés à ramasser des châtaignes pour leur consommation personnelle. Cette période est donc idéale pour partir à la découverte des châtaignes valaisannes. Des panneaux explicatifs au sujet des châtaignes sont disposés le long du sentier de 1,26 km, qui traverse la châtaigneraie.

…au lac de Walenstadt à Murg (SG)
Des châtaigneraies se découvrent également ailleurs qu’au Tessin ou en Valais, comme, par exemple, sur les rives du splendide lac de Walenstadt, où Murg abrite la plus grande châtaigneraie du nord des Alpes suisses. Le long du sentier, les promeneurs ont le droit de ramasser toutes les châtaignes tombées des arbres. La châtaigneraie étant un lieu d’excursion très prisé, il est conseillé de s’y rendre tôt le matin. À la fin de la promenade, il est possible de faire un détour par la pittoresque gorge de la Murg et sa cascade tumultueuse, ou de prolonger la route le long du lac de Walenstadt.

 

Sentiers de rando à l’ombre des châtaigniers…

…à Arosio (TI)
Le sentier du châtaigner à Arosio, « Sentiero del Castagno », offre une expérience romantique et sauvage à tous les promeneurs. L’itinéraire, avec vue panoramique sur le Monte Rosa, traverse les villages de l’Alto Malcantone. Cette randonnée est particulièrement intéressante en pleine saison des châtaignes, alors que les arbres se parent de leurs couleurs d’automne, sublimées par un soleil agréablement chaud. Tout le parcours est ponctué de séchoirs à châtaignes traditionnels en pierre, surnommés «grà».  Pour se sustenter, les «grotti» typiques raviront le palais des randonneurs.

…dans le Val Bregaglia (GR)
Dans le Val Bregaglia aussi, la châtaigne était hier un aliment essentiel. Castegna, le nom de la localité, et son blason où figure un châtaignier doré, témoignent de l’importance de ce fruit à la coque épineuse. Sur les hauteurs du village, l’une des plus grandes châtaigneraies d’Europe recouvre la terrasse de Brentan. Même si la récolte personnelle de châtaignes n’est pas autorisée (les arbres sont sur une propriété privée), la promenade à travers la châtaigneraie, qui dure une heure environ, vaut véritablement le détour en automne. Les amateurs de spécialités régionales devront impérativement goûter le gâteau aux châtaignes. Du 29 septembre au 21 octobre, le val Bregaglia célèbre son festival de la châtaigne avec de nombreuses activités.

Voir aussi

 

Fêtes traditionnelles sous le signe de la châtaigne

« La Festa delle Castagne » à Ascona (TI), le 13 octobre
L’une des plus belles fêtes de la châtaigne en Suisse, également connue sous le nom de «Castagnata», a lieu chaque année le deuxième dimanche d’octobre à Ascona. À cette occasion, 2000 kg de châtaignes sont grillés sur le feu par les «Maronatt», le long de la promenade du lac. Des stands proposent par ailleurs des spécialités régionales à base de châtaignes, comme, par exemple, du miel, de la confiture ou des gâteaux. Divers concerts animent la manifestation.

Fully (VS), « capitale de la châtaigne », les 13 et 14 octobre
Lancé en 1994 sous forme de quinzaine de la châtaigne, l’événement se déroulait alors sur deux semaines dans les différents villages de la commune de Fully. En 20 ans, la formule a évolué et se concentre maintenant sur un week-end. Elle a pris de l’importance avec notamment un marché de plus de 300 stands. Record en 2017: 11 tonnes de châtaignes ont été brisolées et plus de 40’000 visiteurs se sont rendus à la fête. Fully se proclame ainsi « capitale de la châtaigne » et se prépare à accueillir sa 24ème édition.

Le « Chestene-Chilbi » à Greppen (LU), le 28 octobre
La plus grande fête de la châtaigne de Suisse alémanique a lieu depuis plus de 20 ans à Greppen. La région du Rigi est également une terre de châtaignes, et le «Chestene-Chilbi» est l’occasion de les célébrer avec, cette année, le canton du Tessin en invité d’honneur.

Présentations et dégustations de nouveaux produits élaborés à partir de châtaignes sont au programme des festivités. Les stands du marché proposent des spécialités à base de châtaignes, ainsi que d’autres produits régionaux, comme le risotto et la bière aux châtaignes.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire