fbpx
Vous lisez en ce moment
Le JVAL bat son record de fréquentation

Le 14ème JVAL Openair a vécu une édition fraîche mais intense, avec un nouveau record de fréquentation.

Après trois éditions caniculaires, les conditions 2018 ont offert une expérience bien différente: nuageuse et fraîche. Cela n’a en rien freiné l’ardeur des festivaliers qui sont montés en nombre les trois soirs: le festival dépasse pour la première fois les 1700 festivaliers, avec la soirée de vendredi affichant sold-out.

Pour sa deuxième année à la programmation, Maï Kolly a su concocter une offre musicale qui a ému et tenu toutes ses promesses en live. On notera entre autres:
– la complicité du duo The Two, qui a attiré une grande foule dès l’ouverture des portes, et offert un beau moment de partage.
– l’efficacité du rock de Peter Kernel, qui a su captiver son public, et qui a vu Aris Bassetti (guitariste/chanteur) monter sur les épaules d’un festivalier pour faire un solo: dingue!
– l’énergie folle de Bagarre, qui a électrisé une foule déjà chauffée à bloc par Concrete Knives. L’occasion de vivre le premier “Braveheart” (et quelques pogos) de JVAL.

Il faut également souligner le franc succès de l’offre de restauration. Pièce maîtresse, le boeuf cuit sous terre a été acclamé par les festivaliers qui, chaque soir, se sont rués sur ce plat atypique. Un pari réussi, qui vient rejoindre les légendes que sont déjà le lard de Begnins et nos desserts maison. Bonne musique, vins du domaine et gastronomie du cru se complètent à merveille!

Les aftershows, sur trois soirs cette année, ont à nouveau fait danser bon nombre de festivaliers jusqu’à la fermeture, et ce même avec des nuits froides. Peut-être pas si étonnant, Bagarre avait averti: Danser seul ne suffit pas!

Le comité du JVAL tire un bilan très positif de cette édition, qui fait penser que le festival a trouvé son équilibre. De bonne augure pour la prochaine édition, qui célèbrera les 15 ans du p’tit festival dans les vignes. Rendez-vous du 29 au 31 août 2019.

Pour rappel: à l’affiche de 2018 il y avait Fil Bo Riva, L.A. Salami, Bagarre, Duck Duck Grey Duck, The Two, Peter Kernel, Emilie Zoé, Concretes Knives, Fabe Gryphin et Quiet Island.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire