fbpx
Vous lisez en ce moment
L’électro français au rendez-vous du Caribana Festival

La soirée de ce vendredi 8 juin, malgré une météo menaçante, affiche complet. Les festivaliers sont au rendez-vous pour débuter leur weekend en beauté et se déhancher sur les beats.

Le Caribana festival propose en effet une soirée rythmée au son électro. Au programme sur la grande scène deux artistes français que la rédac’ adore.

 

Le jeune phénomène

Petit prodige, Mehdi Benjelloun, alias Petit Biscuit, assure la tête d’affiche de cette soirée. Attendu de pied ferme par le public, ce jeune garçon de tout juste 18 ans, nous a dévoilé avec assurance et en toute modestie son nouveau show.

Son ascension fulgurante révèle une passion inconditionnelle pour la musique.  Une passion qui s’est manifestée à l’âge de cinq ans lorsqu’il a commencé à jouer du violoncelle. Une formation classique qui lui permettra d’apprendre de manière autodidacte la guitare et le piano. Cinq ans de solfège l’aideront à composer pour se faire remarquer plus tard sur Soundcloud avec son morceau « Sunset Lover ». Une chanson qui ne laissera personne indifférent. Elle cumule plus de 350 millions d’écoutes. Petit Biscuit a fait mouche. Depuis, le français s’autoproduit et a publié en novembre dernier, le jour de ses 18 ans, son premier album « Presence ». En parallèle, Il a joué devant des centaines de milliers de personnes dans le monde entier. On retiendra sa prestation au célèbre festival californien Coachella.

Inspiré par Bonobo, Flume et Porter Robinson, ce jeune Rouennais a développé un style propre à lui, couplant mélodies obsédantes et foisonnement de textures et de rythmiques. Multi-instrumentiste, il s’avère même convaincant au micro sur deux de ses titres dont « On The Road ».

Persévérant, authentique et bourré de talent, Petit Biscuit a fait naître des sons électroniques planants et poétiques qui ont marqué la scène électro et cette soirée du vendredi 8 juin au Caribana Festival.

 

Voir aussi

Le duo électro rêveur

Petit Biscuit n’est pas le seul à avoir ravi les festivaliers. Polo & Pan, formé par Paul Armand-Delille et Alexandre Grynszpan, ont réchauffé l’atmosphère avec leurs titres nourris de rêveries estivales et d’évasions balnéaires. Une prestation soignée tant au niveau des sons, des images que de leur tenue.

Fondé en 2014, le duo trentenaire s’est rencontré en 2012 au Baron à Paris alors qu’ils évoluaient respectivement sous les noms de « Polocorp » et « Peter Pan ». Touche-à-tout, ils ont développé des mélodies rythmées hédonistes aussi douces que joyeuses. Définissant leur style comme « Cloud Jungle », ils nous transportent dans un royaume de rêves et d’abstrait. Inspirés de Ravel, Air, Jacques ou encore l’Impératrice, ils éditent en 2012 leur premier EP, « Rivolta ». En 2016, les deux garçons sortent leur EP « Canopée » qui rencontrera un grand succès. Et c’est en mai 2017 qu’ils sortent, pour le plus grand bonheur de nos oreilles, leur premier album « Caravelle ». Ils évoquent un voyage intérieur fait de rêves et de fantasmes d’ailleurs.

Ce vendredi 8 juin, le duo a réussi à nous a embarquer à bord de leur avion/bateau/soucoupe pour un monde merveilleux. Leur Live Set solaire a même réussi à stopper les quelques gouttes de pluie qui s’étaient invitées. Un public enchanté par ces influences tropicales découvre leur nouveau morceau « arc-en-ciel » que l’on adore déjà et qui rythmera sans l’ombre d’un doute notre été.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire