fbpx
Vous lisez en ce moment
Paléo 2016 – jour 4 : la pluie, Deluxe, Bastille et Les Insus

Cette année, Socialize Magazine a l’honneur de couvrir le Paléo Festival durant toute la semaine que durera le festival, du 19 au 24 juillet 2016.

Quatrième jour au Paléo et toujours un bonheur de revenir dans la Plaine de l’Asse. D’autant plus que le beau temps est, pour l’instant, revenu et on en profite pour aller faire un petit tour du côté du Village Celtique. Là, on découvre Kriesmenn & Alem, un duo tout droit venu du Breizh (Bretagne) et on est immédiatement conquis par le mélange de chants bretons et le human beatbox! Passons à présent aux choses sérieuses avec un fish’n’chips de Rock’n’Salt avant d’aller découvrir GiedRé sur les Arches. Et quelle surprise…. Mêlant un look à la Club Dorothée, des paroles politiquement incorrects et de l’humour noir, elle a laissé le public bouche bée puis hilare au fur et à mesure que le concert avançait ; une surprise rafraîchissante!


La découverte Deluxe

Beaucoup de festivaliers s’amassent devant la Grande Scène, malgré la pluie qui commence à tomber, pour un groupe qui n’est pas très connu du grand public. On s’installe et là… on en prend plein les yeux, les oreilles et, surtout, de l’énergie positive! Mêlant funk et électro, l’énergie de tous les artistes sur scène est contagieuse et le spectacle est carrément l’un des meilleurs depuis le début de la semaine du Paléo! Remuant avec humour les festivaliers, leur faisant faire des figures et autres chorégraphies, on ne voit pas le temps filer. A peine plus d’une heure de concert alors qu’on aurait voulu en avoir encore plus! On se tourne désormais vers la scène des Arches où se produira le Jaguar Gorgon, alias Joey Starr, l’autre moitié du mythique groupe NTM, ici en compagnie de Nathy pour former les Caribbean Dandee. Fidèle à sa réputation de bête de scène, Joey Starr éclipse son acolyte et entonne quelques sons bien connus de ses fidèles présents devant les Arches. Avant la fin du concert, on en profiter pour aller prendre place devant la Grande Scène et ainsi découvrir le live de Bastille au détriment de Vianney, l’artiste de variété française qui se produira au même moment sur la scène du Détour… dommage!


Bastille, Les Insus et The Avener pour finir en beauté

Bastille arrive sur scène et le public est, comme à l’accoutumé, en délire! Malgré la pluie, qui s’est entre temps calmée au point qu’on ne la sente quasiment pas, Bastille entonne ses plus grands succès et le public répond présent lorsqu’il faut fredonner les refrains. Le concert d’une heure file à toute vitesse, signe que l’on prend du plaisir, et on se retrouve à retourner du côté des Arches pour assister au concert de Lilly Wood & The Prick. Là encore, le groupe est au top et les chansons sont entonnées par le public qui, vers la fin du concert, partira petit à petit pour rejoindre la Grande Scène et avoir la meilleure place possible pour Les Insus (ex-Téléphone). Lilly Wood & The Prick se retrouve donc à finir le concert devant un public disséminé et c’est bien dommage. Le temps de filer chercher un bagel délicieux au Quartier de La Terrasse et de prendre place pour assister au retour de Louis Bertignac, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka sur la Plaine de l’Asse, comme ils le feront remarquer pendant le concert. Au fur et à mesure du concert, c’est un semblant de nostalgie qui s’empare de la foule incroyable qui s’est formée devant la Grande Scène. Le spectacle est magnifique, tant sur la scène qu’en face. Au bout de quasiment deux heures de concert, il est temps de finir la soirée avec The Avener sur la scène des Arches… mais que cette journée fut magique!


Retrouvez toutes les photos et vidéos live de cette journée sur notre page Facebook.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top