fbpx
Vous lisez en ce moment
Quand la grâce d’Ana Moura envoûte Paléo 2018

C’est sous une chaleur étouffante, digne des Pays d’Europe du Sud, que la chanteuse portugaise Ana Moura a envoûté Le Dôme situé au centre du Village du Monde.

Quelque peu méconnue du grand public suisse, Ana Moura est la digne représentante de la musique portugaise de par le monde. Il serait trop réducteur de minimiser la musique d’Ana Moura au Fado tant elle s’essaie sur plusieurs registres musicaux liés à la pop portugaise et avec succès qui plus est.

Bien qu’elle se soit faite connaitre à travers le Fado et sa manière de l’interpréter, elle n’a eu cesse d’évoluer en termes musicaux. Elle a ainsi pu travailler avec de prestigieux artistes. En 2007, elle participe à l’historique concert des Rolling Stones à Lisbonne en chantant en duo avec Mick Jagger. En 2009, c’est au tour de Prince de collaborer avec Ana Moura. Puis en 2012, elle développe un album dont une partie des chansons sont en anglais et interprétées avec de grands noms de la musique internationale tel Herbie Hancock que le Montreux Jazz Festival connaît si bien

En marge du Fado et de la musique pop qu’elle interprète, Ana Moura met un point d’honneur à chanter de la musique positive, joyeuse et entrainante. Cela se ressent notamment sur quelques chansons qui amènent directement la communauté portugaise à danser de manière effrénée. L’on peut ainsi citer le titre populaire « Valentim » ou encore « Dia de Folga » qui est un hymne à la fête et incite les gens à danser et faire la fête.

Ce fut donc le cas dans Le Dôme où elle a alterné la musique traditionnelle du « Fado » avec deux titres en anglais et surtout les titres cités au-dessus, entre autres, qui ont poussé certains spectateurs à danser et faire la fête.

Enfin, si sa prestation a été remarquable, il ne faut pas oublier de faire référence à ses musiciens qui ont été fabuleux tout au long du concert.

 

Qu’est-ce que le Fado ?

Historiquement interprétée par Amália dans la culture populaire à travers le monde, cette musique traditionnelle portugaise fait souvent référence à des faits de vie traités avec mélancolie. Le Fado, élégante musique portugaise connaît un grand renouveau depuis une dizaine d’années grâce à de nombreux artistes. Son interprétation austère, avec un chanteur soutenu par des guitares acoustiques, et sa référence constante pour les fadistas du passé comme Amalia cachent son ouverture aux nouvelles idées. Amália Rodrigues a justement elle-même interpréter du fado dans d’autres pays permettant ainsi de faire connaître ce style musical unique et propre au Portugal dès le milieu du 20e siècle. Ses successeurs, comme Ana Moura, se tournent aujourd’hui vers le rock et d’autres sources, tout en cultivant le répertoire et l’esthétique classiques du Fado.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire