fbpx
Vous lisez en ce moment
Ski, détente et gastronomie : le cocktail magique du W Verbier

C’est l’hotel 5* le plus réputé, le plus connu et le plus prisé de Verbier. En trois petites années d’existence, le « W » s’est construit une solide réputation de « paradis au bord des pistes ». Les Suisses, les Britanniques, les Américains, les Russes et les Scandinaves s’y bousculent. On vient pour le ski et on reste pour le luxe des chambres et du spa.

Mais la force du « W » c’est aussi d’entrainer ses guests dans un véritable voyage culinaire. La gastronomie est partout, du réveil au coucher. Quatre restaurants déjà et depuis quelques jours, un petit dernier, le « W Kitchen ». Embarquez pour ce voyage culinaire à 1h de Lausanne !

 

Barcelone, Tokyo et New-York … à Verbier

Une journée de ski rime souvent avec raclette, fondue, croûte au fromage ou macaroni du chalet. Souvent. Trop souvent même ! Impossible ou presque de trouver autre chose en haut des pistes, en bas du domaine ou dans les hôtels de station.

Le « W » a pourtant pris un autre chemin. Il a fait le pari de casser ce triptyque lattes-caquelon-maux de ventre. Vous avez beau chercher, vous ne trouverez pas de fondue ou de raclette sur la carte.

 

Ici, on voyage, un point c’est tout !

Direction Barcelone d’abord, en s’asseyant au comptoir du « Eat-Hola ». Un bar à tapas à la catalane, sans fioritures. Entre vue sur les Alpes et vue sur les chefs qui cuisinent, c’est une véritable initiation gastronomique. Vous commandez, vous admirez le show culinaire devant vos yeux, vous discutez avec les chefs, vous apprenez … bref, vous « vivez » votre repas et la cuisine catalane servie au beau milieu des montagnes. Au programme : plancha ibérique, patatas bravas, tortilla, carpaccio de langoustine aux fruits de la passion, cochon de lait « cochinillo », tacos … et l’inévitable « crema catalana » à la mandarine.

Partez ensuite pour Tokyo, sans quitter l’hôtel. Le « Carve Sushi Bar », blotti au sous-sol du « W », dans l’ancienne boite de nuit, vous offre toutes les folies gastronomiques japonaises. Des dizaines de sushis différents pour faire voyager vos papilles. Attention toutefois, le « Carve » se mérite, c’est un sushi-bar éphémère. Dès le mois d’avril … poufff … il disparait, pour mieux revenir l’hiver suivant !

Si le Japon ne vous attire pas, vous pouvez toujours vous rabattre sur les classiques new-yorkais au « Living Room ». C’est le salon principal de l’hôtel avec sa « cigar room », sa décoration follement design-chic, ses DJ résidents dès 19h, sa musique lounge, ses longues banquettes cosy aux mille coussins, etc. Si le cœur vous en dit et si la température le permet, vous pourrez même prendre votre burger ou siroter votre cocktail sur la terrasse en bois de l’hôtel, blottis dans vos bulles suspendues. A ce propos, ne parlez pas de cocktail, mais de breuvage. Ici on ne vous sert pas un vulgaire mélange d’alcool, ce sont des « mixologistes » qui travaillent pour vous. Un conseil, laissez-vous surprendre ! Avec le cocktail « Wow Me » vous donnez vos goûts et vos préférences et les mixologistes font le reste …  un vrai cocktail signature !

La Suisse, la Suisse et rien que la Suisse !

Si vous avez peur de faire un « délirium tremens » par manque de gruyère, que vous êtes en pleine redescente de crème double ou que vous avez les mains qui tremblent par carence en abricots de Valais, rassurez-vous, le « W Kitchen » est là !

C’est le dernier né du « W », le restaurant qui vient compléter le voyage culinaire et boucler la boucle. Après Barcelone, Tokyo et New-York, vous voici de retour en Valais. Le concept du « W Kitchen » est simple : Modern Local Restaurant ! Tout est dans le titre, vous êtes ici dans un bistrot 2.0 où se côtoient les meilleurs produits locaux, magnifiés par les chefs renommés du « W Kitchen ».

Au menu : omble chevalier du Léman, veau de Médières, truite valaisanne, crème double de Gruyère, fruits et légumes de la plaine du Rhône, etc … bref, c’est la cuisine de papa et maman comme ils n’ont jamais réussi à la faire quand vous étiez petits ! Autant vous dire que ça va vous réconcilier avec les classiques helvétiques de fin de journée de ski !

 

Sergi Arola et Torsten Sällström

Qui sont les hommes derrière les cuisines du « » ? Qui est responsable de ce merveilleux voyage culinaire ?

Ils sont deux, Sergi Arola et Torsten Sällström. Le premier est catalan, le second suédois. Le premier est le maitre, le second, l’élève. Le premier a créé tous les restaurants du « W » en 2013, le second a pris la relève dès 2016.

Sergi Arola est un chef rock-star. Membre d’un groupe de rock espagnol à ses heures, il est surtout le patron de 16 restaurants autour du monde et a reçu 2 étoiles au Guide Michelin en 2009 pour son restaurant madrilène « Sergi Arola Gastro ». Disciple du grand chef catalan Ferran Adria (« El Bulli ») et du français Pierre Gagnaire, Sergi Arola est aujourd’hui consultant et directeur culinaire du « W » à Verbier. Aucune carte n’est proposée sans être avalisée par Arola… et c’est ça la clé de la réussite de votre voyage culinaire.

Torsten Sällström est lui suédois. Il a fait ses classes à New-York, Paris, Londres et Madrid. C’est lui, le véritable chef au « W ». C’est lui qui réalise les plats validés par Sergi Arola. Il faut dire que Sällström et Arola se connaissent bien et travaillent ensemble depuis 2006. Dès cette année, l’élève s’affranchit du maitre et prend son envol à Verbier en devenant chef de cuisine du « W Kitchen » et du « Eat-Hola ».

 

Best Ski Hotel in the World

Le « W » offre par ailleurs bien plus qu’un merveilleux voyage culinaire. Cinq étoiles d’exception perché à 1500m d’altitude, l’hôtel compte 123 chambres et 4 résidences de haut standing.

Ouvert toute l’année, il est situé en haut du village de Verbier, au pied des pistes et à deux pas de la télécabine du Châble. Avec ses six bars et restaurants, ses 800m2 d’espace détente et spa, etc. c’est un véritable « paradis d’après-ski ».

Le « W » est d’ailleurs une machine à gagner des trophées. Il vient de se voir décerner les « World’s and Swiss Best Ski Hotel Award 2016 ». Des prix remis après le vote de près de deux millions de clients, journalistes et passionnés de voyage à travers le monde. Des trophées qui s’ajoutent à une impressionnante collection acquise en seulement trois ans d’existence. On notera par exemple le « Luxury Modern Hotel of the Year 2016 – Switzerland », le « 101 Top Suite 2014 » ou encore le « Switzerland’s Leading Hotel Residence Award 2016 ».

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire