fbpx
Vous lisez en ce moment
Rencontre avec l’humoriste Daniel Camus, expert en mixité sociale

Rencontre avec l’humoriste Daniel Camus, expert en mixité sociale

Originaire de Nantes, le comédien Daniel Camus nous dévoile son univers du rire et son parcours d’humoriste passionné par l’humain.

Ancien tenancier d’un bar à Nort-sur Erde, il fait écho aux scènes du quotidien dans son tout nouveau spectacle « Happy Hour » en incarnant divers personnages à travers lesquels tout le monde se reconnaît. Un second spectacle qui rencontre déjà un franc succès auprès de son public.

 

 

Socialize Magazine | Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots votre parcours ?

Après une longue période de timidité maladive, j’ai débuté ma carrière d’humoriste en CM1 dans une petite commune proche de Nantes. Je n’avais qu’un seul objectif, faire rire mes professeurs. J’étais tellement passionné par les planches, que j’en ai vendues à des menuisiers pendant les 8 années suivantes. Seulement… je ne voulais pas simplement en vendre, mais bien jouer dessus ! J’ai par la suite racheté un bar que j’ai tenu durant 6 ans. Mon aventure sur scène a démarré en 2008 en prenant des cours à la compagnie du Café-Théâtre de Nantes. Faire rire les gens dans mon bar ne me suffisait plus. À partir de 2011, je me suis entièrement consacré au métier d’humoriste et ai eu l’opportunité de faire la première partie de nombreux artistes dont Anne Roumanoff, François-Xavier Demaison, Bernard Mabille, Sellig, Anthony Kavanah, Gad Elmaleh et bien d’autres. S’en est suivi une tournée dans toute la France et en Suisse entre 2012 et 2018 avec mon premier spectacle « Adopte ». Je fais cette année mon retour sur les planches avec mon second spectacle « Happy Hour ».

 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir humoriste et de monter sur scène ?

Quand j’étais petit, je regardais Pierre Richard, Jean Paul Belmondo, Louis de Funès à la télévision et je me disais que c’était le plus beau métier du monde.

 

Faire rire les gens, est-ce le plus beau métier du monde selon vous ?

Et bien oui, juste après la médecine. Ce que je veux dire, c’est que dans ce métier on ne sauve pas de vies, mais on fait oublier le quotidien le temps d’une séance. Moi-même sur scène je reçois beaucoup le temps d’un spectacle. Alors oui c’est un des plus beaux métiers du monde juste après orthodontiste. (rires)

 

Vous avez assuré la première partie de Gad Elmaleh, Anne Roumanoff ou encore Kev Adams. De quelle manière ces artistes vous inspirent-ils en tant qu’humoriste ?

Ces artistes m’ont chacun appris beaucoup de choses sur ce métier. En particulier sur la rigueur qu’exige ce travail qui doit paraître léger aux yeux du public.

 

En général, ressentez-vous du trac avant de monter sur scène ?

Oui, du bon trac. Le trac qui donne envie d’y aller. Avant de jouer, j’aime bien discuter avec les gens des équipes techniques et boire un petit verre en parlant de tout, sauf du spectacle.

 

@ Daniel Peyreplane

 

Avez-vous des tabous en humour ?

Un seul. Si je sais que cela ne fera pas rire ma mère, je n’y vais pas.

 

L’humour et le rire occupent-ils une place importante dans votre vie ?

Non. (rires) Oui au quotidien. Comme dit mon amie Béatrice Facquer, « Faut que ça reste une fête ».

 

A quoi les gens peuvent-ils s’attendre en allant voir votre nouveau spectacle « Happy Hour » ?

Ils peuvent s’attendre à passer une soirée bienveillante en terrasse de mon bar, où l’on va apprendre à se connaître tout en rigolant.

 

Avez-vous des projets pour la suite de votre carrière d’humoriste ?

Je viens de finir l’écriture d’une pièce avec Éric Brulé qui va être mise en scène par Thomas Coste. La première se fera à Nantes le 21 décembre 2021. C’est une comédie à trois personnages qui s’appelle « Un dernier pour la route ». Je vais continuer à écrire des one-man show et puis aussi mettre tout en œuvre pour faire du cinéma. Depuis que j’ai commencé ce métier j’ai envie de tout essayer !

 

Pour terminer, quel-est votre meilleur souvenir sur scène ?

Je ne sais pas, mais je le sens. Mon meilleur souvenir sur scène sera à Bulle le 17 septembre 2021… 😉

 

Rendez-vous le 17 septembre 2021 à 20h45 à la salle Ebullition à Bulle pour découvrir le spectacle « Happy Hour ».

> Informations et billetterie

Retrouvez toute l’actualité de Daniel Camus

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
1
excité.e
0
J'adore
2
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

© 2020 SOCIALIZE MAGAZINE. Socialize® est une marque déposée appartenant à Elitia Group Sàrl.
Scroll To Top