fbpx
Vous lisez en ce moment
Voici les logiciels libres que l’on peut tous utiliser facilement

« Toute l’informatique est occupée par des entreprises. Toute? Non! Un petit village d’irréductibles développeurs résiste encore et toujours à l’envahisseur.. »

Sur internet, on trouve de tout. Beaucoup de porno (30 à 50% du web), des vidéos de gens qui filment leur télé sur youtube (mais pourquoi??!!), des articles dont le seul but est de vous faire cliquer, mais aussi des choses intelligentes et pratiques, parmi lesquelles les logiciels open source.

Il faut savoir qu’à la préhistoire de l’informatique (les années 60), les ordinateurs étaient livrés avec le code source des logiciels, ce qui permettrait à tout un chacun d’optimiser les performances. Les entreprises ont ensuite compris qu’en vendant un logiciel ou un système d’exploitation, on pouvait facilement gagner de l’argent. L’informatique venait de basculer dans l’ère de la consommation de masse.

Depuis les années 80, et principalement avec l’essor d’internet et d’un jargon bien spécifique (les github et autre licences GNU), de nombreux développeurs mettent à disposition des logiciels libres. Car oui, un logiciel “open source” n’est pas gratuit, il est déjà payé, notamment via des dons et, surtout, du temps de travail.

Du navigateur web aux systèmes d’exploitation, vous en connaissez sans doute quelques uns. Pour les utilisateurs lambdas que nous sommes, l’objectif de cet article est de faire un rapide tour d’horizon de ce qui existe déjà et, qui sait, vous faire économiser l’achat d’un Microsoft Office!

 

Le navigateur web –  Firefox

C’est sans doute le plus connu. Alors qu’Apple n’avait pas encore imaginé son navigateur web et que Microsoft utilisait Internet Explorer, la fondation Mozilla proposait Firefox. Aujourd’hui, le navigateur open source s’est taillé une part de choix dans la jungle des navigateurs internet. Avec le temps, de nouvelles fonctionnalités sont apparues, notamment les modules complémentaires pour ajouter des fonctions, et la création d’un compte pour synchroniser ses préférences ainsi que ses favoris d’un appareil à l’autre

 

La suite bureautique – LibreOffice

De nombreux développeurs n’aiment pas payer des centaines de francs pour pouvoir écrire une lettre sur leur ordinateur. Au diable Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint) et bonjour les alternatives. Il en existe quelques unes mais nous retiendrons ici LibreOffice, un logiciel né de la désertion de certains développeurs de OpenOffice après une dispute autour d’un apport financier (l’éternel nerf de la guerre).

Pour faire simple, il s’agit d’une suite bureautique qui ressemble à Office, qui a le goût d’Office, de nombreuses fonctionnalités d’Office mais qui est parfaitement libre de droit. C’est simple, parfaitement traduit en français et disponible sur la plupart des plateformes. Un pilier dans le monde des logiciels libres, à tester de toute façon, ne serait-ce que pour vous faire votre propre avis.

A noter que, pour augmenter les salaires des agents, la police lituanienne à fait le choix d’installer LibreOffice sur tous ses ordinateurs … et de reverser l’excédent financier aux agents !

Petit plus : Le rythme de mises à jour peut parfois être rapide. Les utilisateurs Mac préféreront utiliser la version disponible sur l’App Store.

 

Le lecteur multimédia – VLC

Véritable couteau suisse lorsqu’il s’agit de lire une vidéo, un son ou pour regarder un flux en ligne.

Tout a commencé en tant que projet estudiantin dans les années 90. A l’époque, “Network 2000”, un groupe d’étudiants en informatique à l’École Centrale de Paris, voulait diffusé des vidéos sur les serveurs pour les copains. En 2001, ils ont le droit de publier une 1ère version du logiciel en ligne, puis, l’ajout du Divx (autre création française) a fait exploser la popularité du logiciel, toujours parmi les plus utilisé aujourd’hui, avec plus de 2 milliards de téléchargements !

Petit plus : Un nouveau lecteur sur Mac commence à faire parler de lui. Pourquoi ne pas essayer IINA ?

 

Les conversations en tout genre – Rambox

Au quotidien, vous utilisez votre e-mail, discutez sur WhatsApp, Facebook, LinkedIn Skype, Slack ou autre ? Essayez Rambox sur votre ordinateur !

L’idée est toute simple: au lieu d’avoir 15 fenêtres et autant de logiciels ouverts, Rambox concentre de nombreux moyens de communication au sein d’une seule et même application. Vos données personnelles ne sont jamais transmises à Rambox, il s’agit simplement de créer un pont entre vous et les services de communication que vous utilisez. Génial!

 

Discussion instantanée sécurisée sur téléphone Signal

Un jour, Edward Snowden a voulu dénoncer les pratiques de la NSA. Premier obstacle, communiquer avec les journalistes sans se faire pincer. Celles et ceux qui ont vu le documentaire “Citizen four” savent que c’était mission presque impossible. Depuis, la reconquête de la vie privée sur internet à fait des progrès et Edward Snowden a reconnu utiliser chaque jour Signal. Concrètement, on retrouve les mêmes possibilités que chez WhatsApp et consorts à une différence près (et pas des moindres) : tout est 100% sécurisé. Concrètement, vos conversations sont cryptées et ne transitent pas via des serveurs. Tout étant libre d’accès, l’intégralité du code source (qui sert à créer l’application) est disponible pour vérification.

Un cryptage puissant désormais utilisé par de grands acteurs, comme Facebook, pour sécuriser vos conversations, mais pas vos données personnelles 😉

 

La connaissance – Wikipedia

Comment ne pas parler de Wikipedia, encyclopédie accessible à tout le monde et à laquelle tout le monde peut contribuer. Une démocratisation de la connaissance qui a relégué les 26 tomes d’Universalis de papa à la cave. Attention toutefois, puisque tout le monde peut y contribuer, les informations sont parfois erronées. Pas facile de garder le contrôle quand on crée une énorme bête!

Découvez aussi les dérivés de Wikipedia, comme Wikimedia (images libres de droit), Wikivoyage, Wikiquote, Wikidata, etc. Tout est  !

 

Le système d’exploitation – Linux

En 1991, Linus Torvald est étudiant et entreprend de créer son propre système d’exploitation pour faire tourner un ordinateur. Exit Windows et MacOS, Linux débarque. Le monde des logiciels libres étant ce qu’il est, Linux est un noyau et de nombreux systèmes ont été construits autour. Oui, il faut parfois mettre un peu les mains dans le cambouis mais de nombreuses distributions ont été pensées pour les néophytes, à l’image d’Ubuntu. Pour tester, vous pouvez installer le système sur une clé USB. Une bonne manière d’essayer Linux sans sauter le pas.

En France, la gendarmerie à réduit ses coûts d’exploitation de 40% en passant à Linux!

Et si vous craquez pour le Raspberry Pi (le mini ordinateur à tout faire), essayer NOOBS pour faire tourner Linux, ou Recalbox pour faire une console de jeux vidéo ou encore LibreElec pour avoir un home cinéma pas cher.

 

Vous aurez compris que de nombreuses alternatives aux logiciels payants existent. Si vous voulez faire des économies ou simplement ne pas installer de logiciel craqué, découvrez les logiciels libres et n’hésitez pas à laisser vos coups de coeurs dans les commentaires.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire