fbpx
Vous lisez en ce moment
Zip.ch à la conquête de la Suisse

« Monopolistique », un terme utilisé par Alexandre de Senger, fondateur de Zip.ch, pour désigner le monopole de l’alliance entre Swisscom et Tamédia.

[thb_gap height= »30″]

En effet, sur le marché  des sites d’annuaires en ligne, les deux sites web les plus consultés en Suisse, local.ch et search.ch, ne font désormais plus qu’un. La Commission de la concurrence (COMCO), qui a donné son feu vert pour leur fusion, ne voit pas de danger de monopole.

Zip.ch, lancé il y a une année à Lausanne, s’impose désormais comme concurrent aux pratiques de Swisscom qu’il juge inacceptable. Leader du marché de la téléphonie, Swisscom se voit reprocher le fait de profiter de son monopole dans le marché des annuaires en ligne pour vendre ses données à un prix exorbitant. Swisscom se défend en justifiant le rachat de search.ch comme une stratégie pour contrer la concurrence internationale, dont fait partie le moteur de recherche Google.

Pour développer et optimiser Zip.ch, Alexandre de Senger a annoncé avoir levé 1.5 million de francs, grâce notamment à un groupe d’investisseurs.

Zip.ch, dont les couleurs du site rappellent le drapeau suisse, souhaite ainsi proposer plusieurs services tels que: la création et l’édition en ligne de données de base, la sélection de rubriques, l’insertion d’adresses web, d’identifiants de réseaux sociaux, de descriptifs d’activité, de logos, d’informations sur la météo, de calculateur d’itinéraire et d’horaires de transports publics. Et tout ceci gratuitement !  A titre de comparaison, Zip.ch propose notamment aux entreprises et PME d’afficher leur site web gratuitement, contrairement à local.ch qui facture ce service 420.-/mois.

Rendez-vous donc dès cet été pour découvrir la nouvelle version de Zip.ch.

[thb_gap height= »30″]
Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire