fbpx
Vous lisez en ce moment
La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc : une étape extraordinaire à Megève !

Mercredi 17 janvier, s’est tenue à Megève, la 4e étape de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc. Le départ, pour la première fois dans le centre du village, sous les flocons, a été magique. Dans le cadre unique de la Cote 2000, le musher local Rémy Coste s’est imposé.

Près de 2500 personnes se sont pressées dans les rues de Megève à l’occasion de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc. Pour la 4e étape de la 14e édition de cette course de chiens de traîneaux réputée comme la plus difficile au monde, les meilleurs mushers avaient rendez-vous dans le centre du village de Megève, mercredi 17 janvier. Les équipes de La Grande Odyssée et de la Commune de Megève avaient œuvré depuis le début de la journée pour préparer le parcours. Le départ a été donné à 14h, dans une ambiance Grand Nord ! Alors que les flocons tombaient de manière soutenue, les chiens aboyaient et tiraient sur leur harnais, impatients de commencer la course. Christophe Hasler s’élançait en premier en direction du Calvaire sous une nuée d’applaudissements et d’encouragements.

 

Le Français Rémy Coste, ancien boulanger à Megève, s’impose à la Cote 2000

Le Local de l’étape, Remy Coste, lauréat de la Grande Odyssée en 2016, second en 2017, s’élançait peu après à 14h30. Les autres concurrents suivaient à intervalles réguliers, toujours sous le regard émerveillé du public. Après le Calvaire, les concurrents prenaient la direction du Lait, du Mont d’Arbois et de la Livraz, avant une arrivée grandiose à la Cote 2000. Le public avait pris place tout au long du parcours pour regarder et encourager les attelages. Alors que la neige continuait toujours de tomber, peu après 16h, Rémy Coste, dans son jardin à Megève, était le premier à franchir la ligne d’arrivée, devant le Tchèque Martin Rehout et le Français Daniel Juillaguet. Catherine Jullien-Brèches, maire de Megève, s’est réjouie de cette étape, dont les 38 km et 1300 mètres de dénivelé ont été intégralement effectués sur le territoire de sa commune. Le suisse Patrick Wirz s’est emparé du Trophée SantéVet, sur un parcours réduit à 14 km entre le centre ville de Megève et la Cote 2000, devant le français Armand de Haro. Les équipages prenaient, le soir même, après tout le protocole vétérinaire, la direction de Pralognan la Vanoise où un parcours de 51 km les attend jeudi 18 janvier.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire