fbpx
Vous lisez en ce moment
Kiwaw, un tremplin pour des startups innovantes

Kiwaw, un tremplin pour des startups innovantes

Emprunter la route de l’entrepreneuriat n’est pas chose aisée. Créer et lancer sa propre entreprise demande de la passion et de nombreux efforts.

C’était sans compter Kiwaw ! La jeune société suisse accompagne, guide et soutient les projets de développement de startups avec dynamisme et expertise.

Derrière Kiwaw, ce sont deux serial entrepreneurs, Ary Jmor et Gilles Santos. L’un est passionné par les nouvelles technologies, l’entrepreneuriat et le développement durable, le second est expert en digital marketing avec un fort intérêt pour l’écologie. Tous deux à la tête de l’agence digitale Freshmilk, ils ont décidé l’année dernière de créer Kiwaw, une structure permettant de lancer des startups innovantes.

 « L’idée a germé au sein de notre agence digitale. En effet, à côté de nos mandats nous avions constamment de nouvelles idées de projet à développer mais nous ne trouvions pas le temps de les concrétiser. Nous avons alors rassemblé toutes nos idées sur une liste. Dans le même temps, beaucoup de particuliers nous contactaient pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale pendant la période covid. Nous avions les idées, ils avaient du temps à investir, et c’est là que nous avons décidé de lancer Kiwaw », explique l’un des co-fondateurs.

Le studio Kiwaw

 

Une vision au-delà des idées reçues

Avec la ferme conviction que l’échec n’existe pas, mais uniquement l’apprentissage, les valeurs transmises au sein de Kiwaw se veulent inspirantes. Véritables mentors, la mission des deux entrepreneurs est de démontrer qu’il est possible de développer un projet entrepreneurial sur le long terme et ce malgré les idées reçues. Ne pas abandonner aux premières difficultés rencontrées, prendre du recul, se questionner et savoir accepter les feedbacks font parties des messages forts de la startup. « Il faut voir cette aventure entrepreneuriale comme un marathon et non pas comme un sprint », souligne Ary Jmor.

 

Startup studio, quèsaco ?

Pour la faire (presque) courte, une startup studio est un écosystème rassemblant une équipe aux compétences variées. Experts techniques, entrepreneurs d’expérience, dirigeant.e.s, et entreprises partenaires s’unissent afin de mettre en commun leurs compétences et mettre en marche des idées de startups portées par des entrepreneurs. Le principe d’une startup studio est donc de créer des startups, à l’intérieur d’un environnement propice à l’entrepreneuriat et à l’innovation. Une startup studio va donc investir des ressources humaines, financières et technologiques pour que sa jeune pousse puisse grandir rapidement et accélérer son déploiement en visant la rentabilité.

 

 

Comment ça marche ?

Chez Kiwaw, chaque projet est unique et suit sa propre ligne directrice. Qu’il s’agisse d’entrepreneur.e.s ayant déjà une idée innovante et vision établie de leur projet ou d’individus n’ayant pas de projet concret mais souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat, Kiwaw les accompagne dans le développement de leur objectif en les challengeant durant chaque étape.

Contrairement aux incubateurs et aux accélérateurs d’entreprise, la startup studio se positionne en tant que « co-fondateur » de projets. Pour ce faire, l’équipe d’une startup studio met en place des stratégies d’idéation pour générer des idées à fort potentiel. Il faut ensuite trouver des entrepreneurs qui vont diriger ces futures startups. Une fois les idées détectées et les entrepreneurs sélectionnés, le studio et ces derniers co-construisent le business plan et la vision stratégique de l’entreprise. Les idées peuvent également venir des entrepreneurs souhaitant lancer leur projet personnel.

Le but ultime étant de rendre l’entreprise entièrement autonome, le travail de Kiwaw se focalise sur trois dimensions ; la construction d’un produit, d’une équipe, et d’un premier portefeuille client. Transformer une idée originale en une jeune entreprise indépendante et pérenne demande alors 12 à 18 mois.

 

Une aventure pleine de défis

Participer à cette transformation n’est pas chose aisée, il faut être motivé.e et prêt.e à s’investir. Dans ce sens, le premier défi de Kiwaw est de recruter des entrepreneurs engagés, ayant des compétences complémentaires et des valeurs communes. L’échec n’étant pas une réalité au sein de la startup studio, les projets stimulants n’ayant pas aboutis sont également les bienvenus.

Afin de favoriser l’agilité et le co-développement, l’équipe Kiwaw cherche à créer un binôme pour chaque projet. L’écoute, la détermination et l’ambition sont au cœur de toute action.

 

Concrètement, ça donne quoi ?

Présent dans différents domaines comme la food-tech, le tourisme, la mode, les nouvelles technologies ou les SaaS (software as a service), Kiwaw a dernièrement lancé INSIMI, une marque de vêtement qui associe innovation et technologie pour améliorer la vie des gens de manière durable. Mais encore Bycookies, l’un de leurs projets coups de cœur, qui a été initialement créé pour récolter des fonds durant la crise sanitaire. Aujourd’hui, la startup de cookies est présente à Genève et Zurich et reverse chaque mois une partie de son chiffre d’affaires à diverses associations et œuvres caritatives.

Du côté du tourisme local, Kiwaw souhaite développer et lancer le projet Kaban d’ici le printemps 2022, afin d’encourager des expériences de “digital detox” en Suisse.

Le concept Kiwaw n’en est pas à sa dernière idée, puisque la jeune startup prévoit de faire grandir son équipe en recrutant des talents qui souhaitent s’impliquer dans le monde de l’entrepreneuriat. Les deux co-fondateurs ont également l’intention de développer leur réseau de partenaires afin de proposer de meilleures relations pour leurs entrepreneurs et accélérer leur développement.

 

Kaban

 

3 questions à Ary Jmor, co-fondateur de Kiwaw

Selon vous, quels sont les enjeux fondamentaux de l’entrepreneuriat et du monde des startups en suisse romande ? | La Suisse est connue pour être un pays d’innovation. De plus en plus de personnes se lancent dans l’entrepreneuriat. En effet, l’écosystème entrepreneurial en Suisse a connu un développement impressionnant ces dernières années surtout pendant la pandémie. De plus, la différence entre les genres a diminué, même si la population masculine reste largement majoritaire lorsqu’il s’agit de créer une entreprise.

Que conseilleriez-vous à des jeunes souhaitant développer un projet de startup en Suisse ? | Nous conseillons à tous nos membres de partager leurs idées de projet à leur entourage afin d’obtenir des retours pertinents. Tester rapidement leurs idées avec les moyens du bord afin d’éviter de perdre du temps sur un projet qui n’a pas de demande. Cela leur permettra d’itérer et de retenter une nouvelle approche jusqu’à trouver la bonne solution. En effet, avoir une bonne idée ne garantit pas que le marché est prêt à l’accepter.

Quelle est l’implication de Kiwaw dans chaque projet ? | Notre équipe centrale est composée d’un co-fondateur à temps plein sur chaque projet. Il faut environ 12 à 18 mois pour construire une entreprise à partir de l’idée initiale. Au cours de cette phase, l’équipe de Kiwaw est totalement impliquée aux côtés de l’équipe fondatrice, travaillant sur le produit, le design, la stratégie, la mise sur le marché, le recrutement, etc. En plus d’être extrêmement impliquée, notre objectif principal est de construire une équipe et de l’aider à devenir progressivement autonome sur chacune de ces dimensions.

 

En savoir plus sur www.kiwaw.com

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
5
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire

© 2020 SOCIALIZE MAGAZINE. Socialize® est une marque déposée appartenant à Elitia Group Sàrl.
Scroll To Top