fbpx
Vous lisez en ce moment
Rachat de la société CONDIS qui revient en mains suisses

La Fondation Renaissance rachète CONDIS au groupe américain Maxwell Technologies, avec la participation de sa direction au capital de la société.

Avec ce rachat au groupe américain Maxwell Technologies, la Fondation Renaissance permet à la société CONDIS de retrouver des racines 100% suisses grâce aux capitaux issus des caisses de pension suisses.

L’entreprise siégeant à Rossens dans le canton de Fribourg pourra dès lors compter sur l’expertise de Renaissance pour l’accompagner dans son développement. La direction de CONDIS est également associée au capital.

 

CONDIS : une activité internationale avec un fort ancrage suisse

Leader mondial dans la production et le développement de produits et de solutions haute tension destinés aux infrastructures des services publiques, CONDIS est une entreprise basée à Rossens dans le canton de Fribourg avec une représentation à Shanghai. Depuis plus de 100 ans, CONDIS fournit des condensateurs à la pointe de la technologie. La numérisation, l’augmentation d’énergie, la fiabilité des infrastructures de réseau et la réduction de l’empreinte carbone représentent les principaux défis de CONDIS pour assurer un avenir plus prospère et plus sûr pour les générations futures.

“Grâce à ses capitaux provenant exclusivement de caisses de pension suisses, la Fondation Renaissance peut assurer une base actionnariale stable sur le long terme avec un fort ancrage national”, souligne Xavier Paternot, Directeur associé chez Renaissance.

 

Des capitaux suisses pour un avenir pérenne

Ce rachat permet de renforcer l’ancrage de la société dans son siège historique à Rossens dans le canton de Fribourg. À ce titre, la société reprendra son nom d’origine CONDIS. Les prochaines années seront dédiées au développement de nouveaux produits afin de disposer d’un portefeuille de solutions adaptées au marché de l’électricité en constante mutation. Renaissance sera activement impliquée au niveau du conseil d’administration de la société qui sera dirigé par le Président exécutif Per Dybwad, aux côtés d’entrepreneurs indépendants du secteur.

« La direction de CONDIS adhère complètement à ce nouvel actionnaire majoritaire composé de caisses de pension suisses, car il permet un développement durable et sur le long terme » relève Didier Wuilloud, Directeur financier de CONDIS.

 

A propos de Renaissance

Renaissance est l’unique fondation de placement dédiée aux financements directs dans les PME suisses non cotées. La Fondation a été fondée en 1997 et gère à ce jour CHF 300 millions financés par 45 caisses de pension suisses. La Fondation se spécialise dans le financement des successions et des rachats industriels par le management.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire