fbpx
Vous lisez en ce moment
Trop vieux pour faire du sport à 35 ans ?

Ce titre est faux ! La victoire de Roger Federer à Melbourne ce dimanche est une véritable cure de jouvence. Pour lui bien sûr, mais aussi pour tous les trentenaires un peu déprimés. Ceux qui regardent le passé avec nostalgie, le futur avec anxiété et qui se disent : « j’ai 35 ans, mon dieu je suis vieux, fini le sport !». Stop au self-bashing !

A 35 ans, Roger Federer vient de rentrer dans l’Histoire du tennis avec un 18e titre du Grand Chelem. Mieux, ce n’est même pas le seul « papy » du sport à briller une fois la trentaine bien entamée ! Alors on prend son jogging, ses baskets, son courage à deux mains et on se (re)motive avec ces cinq sports où les trentenaires – et même parfois plus vieux – cartonnent encore.

Le tennis

Ce weekend du 29 janvier 2017 aura été résolument vintage dans le monde du tennis. « So 2000’s » ! Deux finales à l’Open d’Australie et deux surprises. Chez les dames d’abord, avec le retour des « sisters ». Venus et Serena Williams en finale d’un tournoi majeur, ce n’était pas arrivé depuis 2009 à Wimbledon. Entre temps, les Américaines sont devenues de vraies mamies du tennis. Venus a 36 ans et revient au top niveau après presque 10 ans de souffrance. Serena, elle, n’a « que » 35 ans et c’est elle, la petite jeunette, qui s’est imposée à Melbourne pour glaner son 23e tournoi du Grand Chelem. A 35 ans, rien n’arrête donc Serena Williams qui redevient n°1 mondiale et efface Steffi Graff des tablettes en devenant la joueuse la plus titrée en majeur sur le circuit WTA depuis le début de l’ère Open.

Rien toutefois ne pourra faire plus « so 2000’s » qu’une finale entre Roger Federer et Rafael Nadal chez les hommes. On en a rêvé, on y a cru et ils l’ont fait. 65 ans et 32 titres majeurs à eux deux ! Les deux papys du tennis se sont encore battus comme de beaux diables pendant plus de 3h ce dimanche avec à la clé, l’exploit de Roger Federer et ce 18e titre attendu depuis 2012 ! Et dire qu’on le voyait tous prendre sa retraite il y a encore cinq mois !

Le tennis est décidément un sport hors norme pour les trentenaires. Deux « ancêtres » doivent encore être cités ici. Martina Navratilova chez les dames : 59 titres en Grand Chelem dont le dernier glané en double mixte, à l’US Open 2006, à l’âge de 50 ans ! Chez les hommes, le papy le plus impressionnant restera sans doute Ken Rosewall. 8 titres en Grand Chelem, tous gagnés à la fin des années 60 entre ses 33 et ses 37 ans. Respect !

On aurait pu les citer : Martina Hingis (36 ans), Kimiko Date-Krumm (46 ans), etc.

0531299001419957457_filepicker


Le foot

Autre sport où l’on est – en théorie – mort et enterré à 35 ans : le foot ! Le corps fatigue, les genoux lâchent, le cœur n’y est plus, les contrats sont moins juteux… bref, vers 35 ans tout le monde arrête de courir après la baballe. Tout le monde ? Non ! Pas les inépuisables milieux de terrain du Manchester United des années 90 et 2000. Paul Scholes et Ryan Giggs n’ont raccroché les crampons qu’en 2013 et 2014 après respectivement 19 et 23 ans au club. A eux deux, ils ont joué 1681 matchs pour les Red Devils. Scholes avait 39 ans au moment de prendre sa retraite et Giggs 41 ans !

Cette longévité se retrouve aussi chez les Italiens, passés maîtres en la matière. Paolo Maldini a lui aussi joué au Milan AC jusqu’à l’âge de 41 ans. 902 matchs plus tard et après 24 ans dans le club milanais il a finalement raccroché les crampons… sans jamais avoir vu aucun entraineur – ou presque – le mettre sur le banc de touche ! De quoi donner des envies à Francesco Totti, toujours joueur de la Roma à 40 ans, et ce depuis 1993. Gianluigi Buffon n’est pas en reste, du haut de ces 39 ans. Il est toujours gardien titulaire de la Squadra Azzura et de la Juventus, meilleur club italien des années 2000 et 2010.

On aurait pu les citer : Edwin Van Der Sar (40 ans), Alessandro Del Piero (42 ans), Rivaldo (42 ans), Dino Zoff (41 ans), Lev Yachine (41 ans), etc.

<> on August 6, 2013 in Stockholm, .


Le basket

En général, c’est dans les sports collectifs que les vieux papys du sport se font mettre à la porte par les jeunots. Le basket n’y échappe pas. A 35 ans, c’est un fait, on est vieux. Pour autant, aucun « rookie » de la NBA n’a eu le courage d’affronter les 2.16m et les 150kg de Shaquille O’Neal pour le lui dire. Du coup, le « Shaq » a tranquillement pu trainer son short sur les parquets américains jusqu’à ses 39 ans… et toujours au top !

Même son de cloche du côté de Jason Kidd, Grant Hill ou Steve Nash. Ces papys de la NBA ont joué à leur meilleur niveau jusqu’à leurs 40, 41 et 42 ans respectivement.

Le plus vieux basketteur de NBA restera toutefois Kevin Willis. Une petite carrière commencée en 1984 aux côtés d’un certain Michael Jordan et terminée en apothéose en 2012 avec le sacre des San Antonio Spurs de Tony Parker. Kevin Willis avait 44 ans !

On aurait pu les citer : Kareem Abdul-Jabbar (42 ans), Scottie Pippen (39 ans), Dennis Rodman (39 ans), Karl Malone (41 ans), Pat Ewing (40 ans), Kevin Garnett (40 ans), Michael Jordan (40 ans), etc.

Shaquille+O+Neal+Cleveland+Cavaliers+v+Los+HLzl72KcRaul


La boxe

Sport individuel par excellence, la boxe allie puissance physique et endurance extrême. Un cocktail qui pousse inévitablement les plus vieux au tapis. Et pourtant, qui aurait pu prédire la longévité exceptionnelle d’un George Foreman ou d’un Bernard Hopkins ? Champion olympique en 1968, « Big George » règne sur la boxe au début des années 70. Il est champion WBA et WBC en 1973 et 1974. Son seul rival s’appelle alors Mohammed Ali. Le Géant terrasse George Foreman dans le combat du siècle à Kinshasa en 1974. Pour beaucoup, c’est la fin de la carrière de Foreman. C’est vrai qu’il aura du mal à s’en remettre. Il faudra attendre 1994 et les 45 ans de « Big George » pour le voir à nouveau au top en dominant Michael Moorer, près de 20 ans jour pour jour après la désillusion du Zaïre.

Bernard Hopkins est aussi un papy de la boxe. C’est d’ailleurs lui qui va effacer George Foreman des tablettes en devenant le plus vieux champion de boxe chez les mi-lourds, en 2010, à l’âge de 46 ans. En 2013 il gardera d’ailleurs son titre en dominant Tavoris Cloud. Hopkins a alors 48 ans, un record !

On aurait pu les citer : Mickey Rourke (62 ans), Evander Holyfield (48 ans), Jean Marc Mormeck (42 ans), Wladimir Kiltschko (40 ans), etc.

0956338001446681855_filepicker


Le cyclisme

Là aussi il s’agit d’un sport individuel. L’endurance est prédominante. Pour réussir il faut être costaud dans les jambes et dans la tête. La Reine de la petite reine, c’est Jeannie Longo. La Française a tout remporté chez les dames : 59 titres nationaux, 13 titres mondiaux et 1 titre olympique. Le tout durant plus de 28 ans de carrière. Elle raccrochera finalement en 2013, à l’âge de 55 ans.

Chez les hommes, beaucoup de coureurs ont atteint l’apogée de leur carrière une fois la trentaine dépassée. Chris Horner fait toutefois figure d’exception. L’Américain n’a pas franchement réussi dans le vélo étant jeune. Il devra attendre ses 33 ans pour enfin apparaître sur le ProTour. Coéquipier de luxe de Lance Armstrong, Cadel Evans ou Alberto Contador il remporte le Tour d’Espagne en 2013. A 41 ans, c’est le plus vieux vainqueur d’un grand tour.

On aurait pu les citer : Jean Christophe Péraud (39 ans), Lance Armstrong (39 ans), Robert Marchand (105 ans), Cadel Evans (38 ans), etc.

1540000_3_9019_jeannie-longo-le-23-juin-a-boulogne-sur-mer


On aurait pu les citer aussi

En vrac, les autres sportifs qui méritent une petite mention :

Merlene Ottey (athlétisme, 51 ans), Brett Favre (foot US, 41 ans), Kelly Slater (surf, 44 ans), Dara Torres (natation, 45 ans), Thierry Omeyer (hand, 40 ans), Oscar Swahn (tir, 71 ans), Hiroshi Hoketsu (dressage, 72 ans), etc.

Quelle est votre réaction
bof bof
0
Content.e
0
excité.e
0
J'adore
0
Pas fan
0
Aucun commentaire (0)

Laisser un commentaire